Publicité

Disparition de Lina, 15 ans, dans le Bas-Rhin : ces pistes farfelues qui n’ont pas été mises de côté

Voilà quatre mois qu’elle n’a plus donné signe de vie. Lina, 15 ans, s’est volatilisée le 23 septembre 2023 alors qu’elle se rendait à pied à la gare de Saint-Blaise-la-Roche, dans le Bas-Rhin. Originaire de Plaine, l’adolescente devait y prendre le train de 12h05 à destination de Strasbourg pour y retrouver son petit ami Tao, âgé de 19 ans. Son téléphone portable a toutefois cessé d’émettre vers 11h15 et Lina n’est jamais arrivée à destination. Depuis la disparition de l’adolescente, les gendarmes de la section de recherches de Strasbourg et les unités du Groupement de gendarmerie départementale du Bas-Rhin déploient tous leurs efforts pour retrouver sa trace. À l’occasion d’une conférence de presse tenue dimanche 4 février à Strasbourg, l’avocat de la mère de Lina, Maître Matthieu Airoldi a précisé que "toutes les pistes étaient vérifiées", y compris les plus "farfelues". Afin de mettre toutes les chances de leurs côtés, les enquêteurs chargés des investigations retournent toutes les pierres. Ils vont jusqu’à accepter l’aide de médiums et voyants persuadés d’avoir des informations sur l’endroit où se trouve l’adolescente disparue.

La mère de Lina garde espoir

D’après la mère de Lina, Fanny Groll, l’enquête sur la disparition de sa fille est plus que jamais une priorité pour les gendarmes. "J'ai passé beaucoup de temps à la gendarmerie, je sais qu'ils travaillent énormément, mais les hypothèses (...)

Lire la suite sur Closer

Elle change son testament et déshérite ses enfants au profit de compagnons inattendus
TÉMOIGNAGE. "Mon amie a épousé un délinquant sexuel, leur mariage a été une catastrophe"
Alain Delon : "J'attends une réponse", pourquoi Fiona Gélin a écrit à l'acteur
Son mari meurt tragiquement à l'hôpital, elle reçoit une note salée quelques jours seulement après sa perte
“C’est bien spécifié” : Line Renaud a organisé ses obsèques et préparé sa mort, elle révèle ses dernières volontés