Publicité

Disparition de Leslie et Kevin: le premier suspect interpellé va être présenté à un juge d'instruction

Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat sont portés disparus dans les Deux-Sèvres - BFMTV
Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat sont portés disparus dans les Deux-Sèvres - BFMTV

Ils ont disparu depuis le 26 novembre dernier. Après plusieurs semaines sans nouveaux éléments, deux suspects ont été successivement placé en garde à vue mardi et mercredi dans l'affaire de la disparition de Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat dans les Deux-Sèvres.

Le premier suspect, en garde à vue depuis mardi matin, doit être déféré jeudi à un juge d'instruction, en vue d'une éventuelle mise en examen, a indiqué dans un communiqué le procureur de la République de Poitiers, qui a ouvert une information judiciaire fin décembre pour "enlèvement, détention ou séquestration".

Il s'agit de l'ami du couple qui devait héberger Leslie Hoorelbeke, 22 ans, et Kevin Trompat, 21 ans, la nuit du 25 au 26 novembre, quand ils ont disparu à Prahecq, bourg de 2000 âmes proche de Niort.

Tom, âgé de 22 ans, a donc été arrêté mardi matin à l'Aiguillon-sur-Mer, en Vendée, chez son père, dont le domicile a été perquisitionné, comme celui de sa mère dans les Deux-Sèvres. Les enquêteurs ont également saisi un fourgon lui appartenant.

Des incohérences dans son récit

Tom avait participé à une battue organisée le 5 janvier à Prahecq par la famille de Kevin Trompat. Il avait alors déclaré à la presse avoir vu le couple le 25 novembre "sur les coups de 17h30" puis être parti chez son frère et à "une soirée techno". Or, après des recherches, les proches de la jeune fille n'ont jamais trouvé la trace d'une soirée.

Les enquêteurs et les proches du couple s'interrogent également sur d'étranges SMS échangés avec Leslie, le soir des faits. Vers 3 heures du matin, juste avant de disparaître, la jeune femme avait en effet envoyé un message à son ami, disant qu'elle venait de "vomir ses tripes pleines de sang".

"Dès que je rentre, je me pose, je ne suis pas très bien là", écrivait-elle encore dans ce message dont Le Parisien a pris connaissance et que Tom aurait mis du temps à révéler aux enquêteurs.

Toujours selon les proches de Leslie, Tom n'était pas insensible au charme de la jeune fille, mais il n'y avait rien entre eux.

Article original publié sur BFMTV.com