Publicité

Disparition de Leslie et Kévin : le deuxième suspect mis en examen pour assassinats

Leslie Hoorelbeke et Kévin Trompat ont disparu depuis plus de trois mois.  - Credit:- / FAMILY HANDOUT / AFP
Leslie Hoorelbeke et Kévin Trompat ont disparu depuis plus de trois mois. - Credit:- / FAMILY HANDOUT / AFP

Le deuxième homme placé en garde à vue, mercredi, dans l'enquête sur la disparition d'un couple dans les Deux-Sèvres, fin novembre, a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire, a annoncé vendredi le parquet. Il est également poursuivi pour « modification de l'état des lieux d'un crime pour faire obstacle à la manifestation de la vérité » et « enlèvement et séquestration sans libération volontaire avant le septième jour », précise dans un communiqué le procureur de la République de Poitiers, Cyril Lacombe.

Un premier suspect avait été mis en examen, jeudi, pour « enlèvement et séquestration non suivis d'une libération volontaire », et placé en détention provisoire. Un troisième doit être présenté samedi à un juge d'instruction. Depuis leur disparition à Prahecq, une bourgade de 2 000 habitants proche de Niort, durant la nuit du 25 au 26 novembre, Leslie Hoorelbeke, 22 ans, et Kévin Trompat, 21 ans, n'ont plus donné aucun signe de vie. C'est la première fois que la justice évoque officiellement la piste d'un assassinat.

Des incohérences

Après une première enquête pour disparition inquiétante, diligentée par le parquet de Niort, celui de Poitiers avait ouvert, fin décembre, une information judiciaire pour arrestation, enlèvement, détention ou séquestration. Le premier mis en examen jeudi soir est un ami du couple, qui devait les héberger dans une maison ce jour-là.

À LIRE AUSSIDisparition de Leslie et Kévin : l'enquête s'accélère

Les enquê [...] Lire la suite