Publicité

Disparition de Delphine Jubillar : de nouvelles recherches avec de petits moyens, “on creuse”

Mais où est passée Delphine Jubillar, cette mère de famille disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 ? Si l'enquête se poursuit, ses proches, qui ne perdent pas espoir de la retrouver, enchaînent les battues pour pouvoir découvrir un indice. S'ils se concentrent sur des lieux spécifiques, c'est tout Cagnac-les-Mines que les proches de l'infirmière disparue sondent. Les amies de Delphine Jubillar ont même créé une page Facebook dans laquelle elles appellent des anonymes à venir les aider. Et ce mardi 6 septembre, c'est une nouvelle publication qui a ému les internautes.

En effet, les proches de Delphine Jubillar ont fait des recherches dans les bois : "Elle est là la réalité du terrain, avec nos petits moyens certes, mais nous y sommes. Pelle, pioche, on creuse, ON NE LÂCHE PAS", est-il écrit. Une situation compliquée à gérer pour ceux qui ne disposent pas des mêmes moyens que les enquêteurs mais qui ne souhaitent pas abandonner Delphine Jubillar. Dans cette publication, les amies de la disparue ont tenu à remercier tous ceux qui les aident : "Ces personnes si merveilleuses, qui NE CONNAISSENT pas Delphine, cherchent avec nous depuis plus de 20 mois. Un énorme merci à Jérôme, Mimoune et Vincent qui répondent toujours présent quand nous avons besoin d'eux".

Un élan de solidarité important

Un élan de solidarité qui met du baume au cœur aux proches de Delphine Jubillar. "Delphine tu nous manques à tous, on est là tout près de toi, on ne (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Ille-et-Vilaine : un adolescent retrouvé mort dans des circonstances troubles
Disparition d'Amélie Gervais : la police lance un appel à témoins pour retrouver une Mosellane de 39 ans
TÉMOIGNAGE À 41 ans j'essaie d'avoir un enfant avec mon mari de 74 ans
Ivre et nu dans la rue en pleine matinée, il fait une grosse frayeur aux riverains
Disparition de Jolissa Fuentes : après une soirée qui dégénère, la jeune fille de 22 ans ne réapparaît plus