Disparition de Delphine Jubillar : ce geste ignoble qui révulse ses amies

Facebook

Delphine Jubillar est introuvable depuis le 16 décembre 2020. La jeune femme a disparu à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Alors que les recherches et l'enquête pour la retrouver se poursuivent, l'infirmière de 33 ans n'a donné aucun signe de vie. Le principal suspect est son mari, Cédric Jubillar, dont les demandes de remises en liberté ont été refusées. Le 15 juin dernier, la Dépêche a révélé que les amies de la disparue ont disposées des affiches dans Cagnac-les-Mines. Une initiative importante qui a toutefois été sabotée. Dans le groupe Facebook consacré à la disparition de Delphine Jubillar, un coup de gueule a été posté ce mardi 21 juin. "Aujourd'hui, je suis très en colère ! Où sont passées vos valeurs ? Où est passée cette solidarité ? Bande de lâches ! On nous a arrachés et découpés des affiches !", débute-t-elle dans son message. "Je suis tout simplement écœurée par tant de méchanceté, c'est cruel. Vous n'avez pas le droit de nous barrer le chemin ! Notre combat est légitime, et nous irons jusqu'au bout, même seules ! Envers et surtout contre tous", poursuit-elle ensuite avant d'ajouter : "On ne lâche rien. Justice et vérité pour Delph, Louis et Elyah. Soutien inconditionnel à la SR de Toulouse, aux Juges d'instruction". Dans les commentaires, nombreux sont les internautes qui ont fait part de leur dégoût face à ce geste et qui ont apporté leur soutien aux amies de Delphine Jubillar.

Le temps passe mais les proches de (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un livreur vole un colis, ce qu'il contient fait froid dans le dos
Panique en plein vol ! Ces passagers de retour de vacances ont frôlé la mort de peu
Delphine Jubillar : de quelle addiction souffrait son père décédé ?

Un futur papa meurt d'un cancer "extraordinairement rare" 3 semaines après un premier passage aux urgences

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles