Disparition de Delphine Jubillar : Le codétenu de Cédric a-t-il été favorisé par la justice ?

L'ancien détenu surnommé "Marco" est l'un des protagonistes de l'affaire Jubillar, disparition non élucidée de l'infirmière du Tarn Delphine Jubillar au mois de décembre 2020. Cet homme a fait irruption dans l'enquête en septembre 2021, quand ce Corse de 37 ans au passif judiciaire bien rempli a affirmé à la justice avoir eu des informations capitales de son ancien voisin de cellule, le mari dont la disparue voulait divorcer, Cédric Jubillar, en détention provisoire pour homicide par conjoint. Tandis que les deux hommes ont été confrontés de nouveau ce mois de mai 2022, "Marco" est accusé d'avoir bénéficié de faveur de la part de la justice... Cette dernière a alors remis les pendules à l'heure.

Selon les informations de France Bleu, le parquet de Toulouse a communiqué pour dire qu'il n'a pas négocié de remise en liberté avec l'ex-codétenu de Cédric Jubillar contrairement à ce qu'avait affirmé l'avocat de de l'artisan tarnais sur l'antenne de la radio. "À l'issue d'une après-midi entière de confrontation entre Cédric Jubillar et son ancien voisin de cellule à Seysses, les avocats du mari de Delphine Jubillar ont affirmé que l'ex-détenu avait négocié sa remise en liberté contre la divulgation des aveux de l'artisan tarnais. C'est faux, dit le procureur de la République." Ce Marco "n'a ni demandé ni obtenu de faveur en échange de sa déposition, pas plus qu'elle ne lui a été promise". Puisque quand il a fait savoir qu'il souhaitait...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric a-t-il été aidé par un complice ? Nouvelle accusation....
Disparition de Delphine Jubillar : le propriétaire de la fameuse voiture a-t-il un alibi ?
Disparition de Delphine Jubillar : Cédric réagit aux révélations accablantes de son codétenu !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles