Publicité

Disparition d'Arlette Coutin à Annecy : ces détails troublants qui laissent ses proches perplexes

Les faits remontent au soir du 23 février 2012. Jean-François Vulliez, un retraité passionné de photographie, se rend à l’assemblée générale du caméra club d’Annecy, dans le département de la Haute-Savoie. Sa femme, Arlette Coutin, le prévient qu'elle passera la soirée au cinéma avec une copine. Il trouvera un appartement vide à son retour. La panique succède très vite à l'inquiétude. Stupéfaite, la belle-famille de Jean-François Vulliez découvre quelques heures plus tard que l'amie de la disparue est en vacances. Une enquête ouverte, des plongeurs sondent en vain les vastes eaux bleues du lac d'Annecy, lieu touristique où il n'est pas rare de retrouver des cadavres. La retraitée n'a laissé aucune trace derrière elle.

On estime que des événements récents auraient pu motiver sa disparition. D'abord, Arlette Coutin a été particulièrement affectée par la mort de son frère. Il y a aussi ce problème à la thyroïde, "bénin" selon compagnon, qui aurait pu la contrarier. "Elle aurait enfin mal vécu le fait de se voir vieillir, au point de faire récemment des injections au visage. Pas son genre", ajoutent nos confrères du Parisien. Son entourage reste perplexe. L'ex-secrétaire d'un tennis club n'avait aucune raison de disparaître. Grande sportive, il était même prévu qu'elle emmène le petit-fils de Jean-François Vulliez au ski le 24 février. Les réponses manquent, le corps ne ressurgit pas. L'enquête se referme à l'été 2013.

Suicide (...)

Lire la suite sur Closer

Sofia Essaïdi maman pour la première fois : annonce en catimini, la vie de la chanteuse a changé
Janet Jackson : son évolution physique depuis ses premiers succès à 20 ans
Régime : ces cinq aliments à calories négatives pour perdre du poids
Caroline Receveur touchée par un cancer : “une libération !”, ce changement physique qu’elle ne regrette pas
Astrologie 2024 : ce qui attend le signe de la Vierge en février au travail