Publicité

Disparition d’Emile au Vernet : des "pressions" au village ? Les propos choc d’un habitant

Le 8 juillet 2023, le petit Emile, deux ans et demi, se volatilisait mystérieusement près du domicile de ses grands-parents au Haut-Vernet. Neuf mois plus tard, les enquêteurs n’ont toujours aucun suspect. Ce jeudi 28 mars, les juges d’instruction ont organisé une mise en situation avec dix-sept personnes, présentes au moment de la disparition du garçon. Les enquêteurs espèrent trouver de nouveaux détails ou toute information qui pourraient faire avancer l’enquête. Au Haut-Vernet, un habitant a accepté de s’exprimer et a évoqué la"pression" subie par les villageois.

Disparition d’Émile : l'espoir derrière la mise en situation

Ce jeudi 28 mars, le hameau du Haut-Vernet était une nouvelle fois au centre de l'attention. Presque neuf mois après la disparition du petit Émile, les recherches se poursuivent et les juges d’instruction ont convoqué dix-sept personnes pour une mise en situation. Jusqu’à 18h, ces personnes, issues de la famille ou témoins visuels et qui étaient présentes au moment du drame, ont dû rejouer le déroulé de leur journée. Les enquêteurs fondaient beaucoup d’espoir sur cette sorte de reconstitution sans suspect. Parmi les personnes convoquées, on retrouvait les grands-parents maternels d’Émile, qui en avaient la garde du jour du drame. La justice avait demandé également la présence d'oncles et tantes du garçon et de témoins visuels. Selon BFMTV, les parents étaient présents aussi lors de cette mise en situation (...)

Lire la suite sur Closer

“Elle fuyait toute nue dans la campagne…” : en larmes, Olivier Lejeune lève le voile sur le mal dont souffre sa fille
Les médecins pensent qu'elle n'a qu'un simple rhume, une fillette de 4 ans en paie le prix fort
Disparition d’Emile au Vernet : des images de la reconstitution dévoilées, ce qui saute aux yeux
Mauvais cholestérol : cet aliment à consommer avec parcimonie
INFO CLOSER. Alain Delon : cette nouvelle inattendue sur le plan de sa santé