Publicité

Disparition d'Émile : Une information "secrète" fuite par erreur, l'avocat des parents obligé d'intervenir

Interrogée dans le cadre de l'enquête visant à retrouver le petit Emile, une proche des "grands-parents" est allée un peu trop loin dans ses propos, en racontant la scène à BFMTV.

Elle ne pensait pas dépasser les bornes en prenant la parole auprès de BFMTV. Et pourtant. Le 18 janvier 2024, une octogénaire qui "s'entend bien avec les grands-parents d'Emile" - disparu depuis le 8 juillet 2023 - a été interrogée par les gendarmes de la Seyne-les-Alpes... puis a témoigné face aux caméras, complètement traumatisée par cet entretien de plus de quatre heures.

Disparition d'Emile, une proche des grands-parents en pleurs

Cette habitante du Vernet évoquait simplement les "questions" et les "sous-entendus" qu'elle avait pu entendre lors de cet interrogatoire. Sortie "épuisée, à la limite de la crise de nerfs" de la salle d'audition, elle aurait craqué en rejoignant son véhicule. "Je pleurais comme une madeleine dans ma voiture. Je suis très en colère contre les gendarmes", expliquait-elle avant d'ajouter que les parents d'Emile ne croyaient "pas vraiment en la thèse de l'accident, mais plus dans celle de l'enlèvement".

C'était une erreur involontaire mais une erreur tout de même. Cette "théorie secrète" pourrait effectivement avoir des conséquences sur le reste de l'affaire. Me Jérôme Triomphe, l'avocat qui s'occupe de Marie et Colomban S., a effectivement réfuté ces propos et a souhaité ne "faire aucun commentaire durant l'instruction", comme le rapporte l'AFP.

Disparition d'Emile, une enquête technique

"L'enquête...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition d'Emile il y a 4 mois : ses parents Colomban et Marie partagent deux nouvelles photos déchirantes
Virginie Efira et Niels Schneider parents et fous amoureux : l'acteur dévoile son secret pour entretenir leur couple
Disparition d'Émile : une voisine, qui "s'entend bien avec les grands-parents", au bord de la crise de nerfs face aux gendarmes