Publicité

Disney+ : secrets de famille et identité cachée refont surface dans cette série pleine de suspense

Disney+
Disney+

Nouvelle série originale arrivée discrètement sur Disney+ le 7 février, Black Cake adapte à l’écran le roman du même nom de Charmaine Wilkerson. En huit épisodes captivants, ce drame suit un frère et une sœur alors qu’ils découvrent que leur mère leur a menti sur son identité et ses véritables origines depuis leur plus tendre enfance…

Dès les premières minutes, les spectateurs assistent à une scène haletante où une jeune femme en robe de mariée prend la fuite avant de se jeter à l’eau en pleine nuit. Cette introduction donne le ton pour les nombreux mystères et secrets enfouis qui vont petit à petit se dévoiler au public, ainsi qu’aux personnages principaux de la série.

Frère et sœur, Byron et Benny ne se sont pas vus depuis des années et se retrouvent après la mort de leur mère, Eleanor. Cette dernière leur a laissé plusieurs enregistrements dans lesquels elle leur raconte son histoire qu’elle a depuis toujours gardée secrète. Des révélations qui vont entièrement remettre en question tout ce qu’ils pensaient savoir sur leurs origines familiales…

Black Cake met en scène les souvenirs d’Eleanor, Covey de son vrai nom, de ses jeunes années dans les années 60 en Jamaïque, à sa fuite en direction de Londres après le meurtre de son mari, jusqu’à son arrivée en Californie. Sur deux temporalités, la série montre également les répercussions…

Lire la suite sur AlloCiné

Le retour d’un personnage culte de Star Wars, la suite d’Atlanta… : en février sur Disney+

A voir en streaming : une pépite émouvante inspirée d'une histoire vraie avec la révélation de The Last of Us

Plus belle la vie : après Guillaume et Bastien, Luna va-t-elle retrouver l'amour ?

“Un film à voir”, "digne des meilleurs thrillers", “on ne s’ennuie pas” : 2ème du top sur Netflix, cette enquête captive les abonnés !

Netflix : un film d'animation très populaire cartonne et la suite sort cette année au cinéma !

"Nous nous sommes toujours détestés et méprisés" : les Monty Python règlent leurs comptes et c'est bien triste...