Publicité

Disney répond aux critiques de Peter Dinklage sur le film "Blanche-Neige"

Le dessin animé
Le dessin animé

Disney, visé par des critiques de l'acteur Peter Dinklage, s'est défendu dans un communiqué. Le comédien, atteint de nanisme, a accusé le studio d'"hypocrisie" et de "retour en arrière" pour avoir choisi de réaliser une version en live-action de son classique Blanche-Neige et les Sept Nains.

Dans un communiqué transmis au site The Hollywood Reporter, un porte-parole de Disney a déclaré:

"Pour éviter de renforcer les stéréotypes du film d’animation d'origine, nous adoptons une approche différente avec ces sept personnages, et nous avons consulté des membres de la communauté des nains. Nous nous réjouissons à l’idée d’en partager davantage à mesure que le film entre en production, après une longue période de développement".

"Une histoire rétrograde"

Dans un podcast diffusé mardi, Peter Dinklage s'est montré très critique à l'égard de ce projet de film. "J’ai été un peu surpris: ils étaient très fiers d'embaucher une actrice latina pour Blanche-Neige", a-t-il lancé. "Mais pourtant, ils racontent encore et toujours l’histoire de Blanche-Neige et des Sept Nains. Prenez du recul et regardez ce que vous faites. Cela n’a aucun sens pour moi".

"D'un côté, vous êtes progressiste, et de l'autre, vous continuez à mettre en avant cette foutue d'histoire rétrograde de sept nains qui vivent ensemble dans une grotte - mais qu’est-ce que vous faites?", a-t-il ajouté. "N’ai-je rien fait pour faire avancer la cause à mon échelle? Je suppose que je ne suis pas assez fort".

De nombreuses adaptations

La production de ce nouveau film, qui sera réalisé par Marc Webb (The Amazing Spider-Man), doit débuter courant 2022. La princesse sera incarnée par Rachel Zegler, star du West Side Story de Steven Spielberg, fille d'une mère colombienne et d'un père polonais. L'actrice israélienne Gal Gadot a quant à elle décroché le rôle de la méchante belle-mère.

Blanche-Neige est l'adaptation d'un conte des frères Grimm, qui ont publié la première version en 1812 et à qui l'on doit de nombreux autres contes, de Raiponce à Hansel et Gretel. Le conte a fait l'objet de nombreuses adaptations, à commencer par le mythique dessin animé de Disney en 1937. Plus récemment, Julia Roberts s'est glissée dans la peau de la méchante reine, face à Lily Collins en Blanche Neige, dans Blanche Neige, en 2012 mais aussi Charlize Theron et Kirsten Stewart, dans Blanche Neige et le chasseur, la même année.

Article original publié sur BFMTV.com