Publicité

Disney investit 1,5 milliard de dollars dans Epic Games, le studio derrière “Fortnite”

Deux grands noms du secteur s’associent, promettant rien moins qu’un “tout nouvel univers du jeu et du divertissement” dans leur communiqué commun daté du mercredi 7 février et cité par Polygon. Disney annonce en effet un achat de parts d’Epic Games à hauteur de 1,5 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros).

Ce partenariat qui doit encore être approuvé par les autorités de la concurrence, souligne le site américain spécialisé dans les jeux vidéo, est mené dans le cadre d’un projet dont les contours sont encore flous. Le communiqué évoque une forme de parc d’attractions doublé de boutiques virtuelles. Pour Polygon, “Disney cherche apparemment à créer un produit semblable au métavers, une sorte de boutique virtuelle, qui regrouperait toute l’offre de Disney au même endroit”.

Toujours plus de licences dans “Fortnite”

Il en faudra plus pour convaincre le site britannique Eurogamer. Au-delà des formules emphatiques des deux firmes, “la représentation artistique qui accompagne l’annonce d’aujourd’hui donne surtout à l’ensemble des airs de parfaite dystopie du divertissement interactif” : un environnement numérique affichant en gros diverses marques du groupe Disney, de Pixar à Star Wars en passant par la chaîne sportive ESPN. Certes, les amateurs de Fortnite n’en seront pas à la première apparition de personnages Disney dans le jeu – Marvel y a fait plus d’une longue incursion –, mais l’ampleur est inédite.

Epic Games poursuit ainsi ses efforts pour faire venir le plus de marques possibles sur Fortnite, envisagé plus comme une plateforme qu’un jeu. Sony et Lego avaient par exemple mis près de 1 milliard de dollars chacun sur la table en 2022, rappelle Polygon. “Les fruits de ce précédent partenariat ont été dévoilés avec la sortie de Lego Fortnite [en décembre 2023], un jeu de construction en monde ouvert semblable à Minecraft. Et ce dans un contexte où Epic avait annoncé la suppression de plus de 800 postes en septembre 2023, son patron, Tim Sweeney, déclarant : “Depuis un moment, nous dépensons plus d’argent que ce que nous engrangeons.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :