Discussions entre l'Arabie saoudite et l'Iran pour réparer les relations, rapporte le Financial Times

·1 min de lecture
DISCUSSIONS ENTRE L'ARABIE SAOUDITE ET L'IRAN POUR RÉPARER LES RELATIONS, RAPPORTE LE FINANCIAL TIMES

(Reuters) - De hauts responsables saoudiens et iraniens ont eu des discussions directes pour tenter de réparer les relations entre les deux rivaux régionaux, quatre ans après la rupture des liens diplomatiques entre les deux pays, rapporte dimanche le Financial Times, citant des officiels au fait des pourparlers.

La première série de discussions s'est tenue le 9 avril à Bagdad, a porté notamment sur le dossier du Yémen et ont été qualifiées de positives, ajoute le quotidien britannique.

Les autorités d'Arabie saoudite n'ont pas répondu dans l'immédiat aux demandes de Reuters pour un commentaire, tandis que des officiels iraniens n'étaient disponibles dans l'immédiat pour commenter ces informations.

Selon le FT, un haut responsable saoudien a démenti toute discussion avec l'Iran.

Ces pourparlers interviendraient alors que Washington et Téhéran tentent de redonner vie à l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien, auquel l'Arabie saoudite était opposée, et alors que les Etats-Unis poussent à une fin du conflit yéménite, vu dans la région comme un conflit par procuration entre l'Arabie saoudite et l'Iran.

(Aakriti Bhalla à Bengalore, Gilles pour la version française)