Publicité

"Son discernement n’est en aucun cas aboli" : cette première expertise médicale sur Alain Delon qui va dans le sens d’Anouchka Delon

La question d’un éventuel rapatriement en Suisse d’Alain Delon n’est pas le seul sujet qui déchire les trois enfants du célèbre comédien. Ils s’opposent également, en effet, sur l’état de santé de celui qui est surnommé Le Guépard. Alors qu’Alain-Fabien et Anthony Delon affirment que l e discernement de leur père est aboli tandis que leur sœur, Anouchka Delon, affirmait de son côté sur TF1 qu’il "voyait, lisait" et comprenait tout.

Pour démêler le vrai du faux et avoir une idée précise de la situation alors que plusieurs plaintes ont été déposées, le parquet de Montargis a saisi la semaine dernière un médecin pour pratiquer un premier bilan de santé d’Alain Delon. A en croire l’avocat du célèbre comédien âgé de 88 ans, cette expertise médicale donnerait raison à Anouchka Delon. "Monsieur Alain Delon a répondu aux questions du médecin expert confirmant ainsi que son discernement n’est en aucun cas aboli, contrairement aux accusations calomnieuses dont il est médiatiquement l’objet depuis le 4 janvier 2024", a ainsi affirmé Me Christophe Ayela cité par Le Parisien.

Ce communiqué a rapidement fait réagir Anthony Delon. Via son avocate, Laurence Bedossa, qui a envoyé un courrier à BFM TV, il a affirmé : "L’expertise est en train en ce moment de se dérouler à Douchy en la présence unique d’Anouchka Delon qui répond en lieu et place aux questions posées à Monsieur Alain Delon. Cette situation entache la régularité de cette expertise". Plusieurs expertises médicales, menées en 2023, ont-elles, déterminé que le "discernement d’Alain Delon était bien aboli".

Le parquet de Montargis ne devrait pas communiquer publiquement sur...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi