Publicité

"Il me disait des choses comme..." Adele Haenel a lâché le film L'Empire de Bruno Dumont à cause du réalisateur, elle raconte

Très remontée contre le réalisateur Bruno Dumont dont le film "L'Empire" est actuellement en salles, l'actrice Adèle Haenel a révélé les dessous de leur brouille et les raisons qui l'ont poussée à refuser de jouer dans ce long-métrage. De son côté, Bruno Dumont a confié son ressenti sur cette affaire. Deux versions très différentes.

Actuellement au cinéma, L'Empire de Bruno Dumont est en compétition au Festival de Berlin. Film déjanté qui évoque les OVNIS, son tournage a connu quelques rebondissements notamment au niveau du casting. Choisie initialement comme tête d'affiche, l'actrice Adèle Haenel a préféré se retirer du film en raison de nombreux choix du réalisateur, qu'elle n'approuvait pas du tout.

Auprès d'un journal allemand, l'actrice de 35 ans expliquait selon nos confrères de Télérama : "C'était un monde sombre, sexiste et raciste qui était défendu. Le scénario était truffé de blagues sur la cancel culture et les violences sexuelles. J'ai cherché à en discuter avec Bruno Dumont, car je pensais qu'un dialogue était possible. J'ai voulu croire pour la énième fois que ce n'est pas intentionnel. Mais c'est intentionnel [...]. Je ne voulais pas soutenir cela, j'ai donc annulé ma participation".

Bruno Dumont s'est senti lâché par Adèle Haenel

De son côté, Bruno Dumont avait critiqué le départ précipité de l'actrice de son film. Une attitude pas très respectueuse selon le réalisateur : "En 2022, je retrouve Adèle Haenel, très remontée contre moi, alors que jusque-là, on s'entendait très bien" a-t-il confié. "Elle a voulu changer le scénario qu'elle avait trouvé jusqu'alors complètement fou et réjouissant, m'accusant notamment d'être raciste, car je ne tournais qu'avec des blancs. Elle a le droit de le penser,...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre
Jade et Joy Hallyday, leur vie dans une maison deux fois plus petite à Los Angeles : "Il a fallu passer à autre chose"
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie