Publicité

Un directeur de pompes funèbres arrêté à cause de la collection macabre retrouvée chez lui

Une découverte effroyable. Le 6 février dernier, la police de Littleton dans le Colorado découvre le corps d’une femme décédée dans un corbillard ainsi qu’une trentaine d’urnes crématoires. Tous ces restes humains étaient conservés dans la maison d’un directeur de pompes funèbres. Tout a commencé quand les agents de police sont venus pour expulser un locataire. En effet, le propriétaire a prévenu les forces de l’ordre après avoir découvert "des boîtes en plastique noires semblables à la taille d'une boîte à chaussures" contenant des cendres. En menant leur enquête, les policiers ont découvert que ce directeur était en ce moment en proie à de nombreuses difficultés financières. Aujourd’hui, après cette funeste découverte, son entreprise a fermé et il est accusé "d'abus sur cadavre", de "falsification d'acte de décès" et de vol. L’homme est d’ailleurs suspecté d’avoir remis à certaines familles, les restes de leurs proches, qui appartenaient en réalité à d’autres familles. C’est ce qu’a découvert la police, selon le commandant de la police de Denver, Matt Clark, lors d'une conférence de presse. En effet, il a bel et bien rendu à la famille de la dépouille de la défunte retrouvée à son domicile, un corps, qui n’est en réalité pas celui de la victime.

L'homme n'a pas rendu les corps aux bonnes familles

La famille se dit “dévastée”. La police précise que "des accusations supplémentaires pourraient (...)

Lire la suite sur Closer

Nathalie Marquay-Pernaut : "Ils étaient tous...", sa révélation perturbante sur le jury qui l'a sacrée Miss France
Astrologie 2024 : le signe de la Balance aura-t-il de la chance en mars ?
Qu'attendre en amour si le nombre de votre Chemin de Vie est le maître nombre 33 ?
Technologie mortelle : une octogénaire pratiquement condamnée à mort par son GPS
Diagnostiquée d’un simple virus, elle meurt une semaine plus tard d’une horrible maladie de plus en plus commune