Direct Vidéo : troisième sortie dans le vide spatial pour Thomas Pesquet et Shane Kimbrough

·2 min de lecture

Shane Kimbrough et Thomas Pesquet sortent pour la troisième fois dans l'espace afin d'achever l'installation d'un deuxième panneau solaire sur l'ISS.

Les astronautes français Thomas Pesquet et américain Shane Kimbrough sont de retour dans l’espace ce vendredi 25 juin pour une troisième mission d’installation de panneaux solaires. Cette troisième sortie extravéhiculaire n’était pas prévue initialement, mais les difficultés et contretemps accumulés lors de la première sortie, le 16 juin, l’ont rendue nécessaire afin d’achever l’installation du deuxième nouveau panneau solaire sur la poutre centrale de la station spatiale européenne (ISS). Ces nouveaux dispositifs permettront d’augmenter la fourniture d’électricité à la station. Ils permettent aussi de tester de nouvelles technologies qui pourraient être utilisées pour construire la future station Gateway en orbite autour de la Lune.

Les astronautes doivent sortir de l’ISS par le sas ouest à 14h00 heure de Paris. A suivre en direct ici :

La sortie dans l'espace durera environ 6 heures 30 minutes. Shane Kimbrough et Thomas Pesquet déploieront le deuxième des six nouveaux panneaux solaires de l'ISS. Thomas Pesquet sera le membre d'équipage extravéhiculaire n°1, reconnaissable aux rayures rouges qui ornent sa combinaison spatiale. Pendant cette sortie dans l'espace, Thomas Pesquet s'attachera au bout du bras robotique de la station, puis saisira le panneau solaire enroulé sur lui-même. Opérant depuis l'intérieur de la station, l'astronaute américaine Megan McArthur, aidée par Mark Vande Hei, pilotera le bras et conduira ainsi le Français et l’équipement trois fois plus gros que lui au plus près du lieu d'installation.

Les précédentes sorties, les 16 et 20 juin avait servi à installer un premier panneau solaires et à préparer l'arrivée du second. Le duo Pesquet -Kimbrough cumule ainsi cinq sorties ensemble, si on ajoute les deux précédentes réalisées lors du premier séjour du Français sur la station.

"Les panneaux solaires actuels fonctionnent bien, mais ont commencé à montrer des signes de dégradation, comme prévu, car ils ont été conçus pour une durée de vie de 15 a[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles