EN DIRECT. Le président Obama se rend ce dimanche à Newton

Cliquez ici pour rafraîchir la page

 

L’essentiel :

  • 26 personnes dont 20 enfants d'une école élémentaire de Sandy Hook dans la ville de Newton, à 128 km de New York, ont été tués lors d'une fusillade vendredi après-midi. Un autre corps a été retrouvé dans un appartement de la ville, portant le bilan à 28 personnes, dont le tueur.
  • Le tireur présumé s'appellerait Adam Lanza. Âgé de 20 ans, il est décrit par son frère comme "presque autiste". On ne connaît pas les raisons de son geste. Il s'est suicidé dans une des salles de classe.
  • Il s'agit de la pire fusillade commise dans une école américaine après celle de Virginia Tech, en 2007.

     

  • Chronologie : les dernières fusillades aux Etats-Unis
  • Infographie : les armes aux Etats-Unis

 

1h15 - Obama à Newtown dimanche soir

Le président Barack Obama se rendra dimanche soir à Newtown, annonce la Maison Blanche.

A Newtown, Barack Obama "rencontrera les familles des disparus et remerciera les services d'urgence", a précisé le porte-parole de la présidence américaine, Jay Carney, dans un communiqué. Barack Obama s'exprimera lors d'une cérémonie religieuse à 19h locales.

Samedi 15 décembre

22h30 - Tous les enfants tués avaient 6 et 7 ans

Les 20 enfants tués avaient 6 et 7 ans, indique la police qui a communiqué la liste des victimes. Sur le total, 16 enfants étaient âgés de 6 ans et 4 enfants étaient âgés de 7 ans, selon cette liste rendue publique par la police du Connecticut. Douze étaient des filles et huit des garçons.

Six femmes adultes, membres de l'encadrement de l'école, figurent également parmi les victimes. (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

EN DIRECT. Le président Obama se rend ce dimanche à Newton
Tuerie de Newtown : l'émotion et le choc à la une de la presse
INFOGRAPHIE. Les armes à feu aux Etats-Unis
Fusillade de Newtown : ce que l'on sait d'Adam Lanza
Tuerie de Newtown : "Ils avaient la vie devant eux", pleure Obama
La tragédie de Newtown : le fil des évènements vendredi
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.