On est en direct (France 2) Léa Salamé : "Je souhaite, me lâcher davantage"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pourquoi avoir accepté cette nouvelle émission ?

Léa Salamé : En novembre 2020, Laurent m’avait invitée dans son émission pour que je présente mon livre, Femmes puissantes, et nos retrouvailles avaient été assez enjouées. Le lendemain, le directeur des programmes de France 2 me proposait de rejoindre Laurent sur cette émission. J’ai accepté, parce que nous sommes dans une année présidentielle, et je pense que les débats vont se tendre au fur et à mesure que l’on s’en approche. Cette case peut devenir, au fil des semaines, un passage obligé.

À lire également

"A la place de Laurent Ruquier je n'aurais pas accepté" : Thierry Ardisson réagit à l'arrivée de Léa Salamé dans "On est en direct"

N’est-il pas difficile de s’imposer face à Laurent, qui surfe davantage sur l’humour ?

C’est aussi ce qui fait son charme. Il fait ses vannes au moment où il a envie de les faire, sans aucune censure. Après, il y aura bien sûr des petits réglages. Mais mettez-vous à sa place, il a été seul pendant des années avec des chroniqueurs, et maintenant il a une coprésentatrice à ses côtés. Il faut que ce soit fluide et que nous soyons tous les deux à notre place. J’anime<... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles