Publicité

Diminution du temps de jeu, fin des matchs nuls... Les propositions de Piqué pour rendre le football plus attrayant

Diminution du temps de jeu, fin des matchs nuls... Les propositions de Piqué pour rendre le football plus attrayant

"Le football durant 90 minutes n'est plus aussi excitant". Voilà l'avis donné par Gerard Piqué au cours d'un entretien pour le Sunday Times. Depuis sa retraite en novembre 2022, l'ancien défenseur se consacre notamment au projet de la Kings League, une compétition à mi-chemin entre le football et l'esport.

"L'une des raisons pour lesquelles nous avons créé la Kings League est que j'ai vu mes enfants regarder un match de football, et après dix minutes, ils étaient sur leurs téléphones, leurs tablettes, en train de regarder autre chose", a confié Gerard Piqué. "Le football est en compétition avec Netflix, Amazon, YouTube, TikTok. Chacun a sa limite de temps."

Dans la Kings League, les matchs se déroulent sur deux périodes de 20 minutes, sur un terrain réduit avec des buts également plus petits. Les formations ont la possibilité de faire autant de changements qu'elles le souhaitent et disposent même d'une golden card, une sorte de joker défini par un lancement de dé avant chaque partie. La première finale de la compétition s'était déroulée au Camp Nou, devant 92.000 spectateurs.

"Le football a peur du changement"

Reconverti homme d'affaires, Gerard Piqué a bien des idées pour rendre le football plus attractif, un peu dans la lignée de son projet. "Il faut trouver des moyens de marquer plus de buts, ou bien faire en sorte qu'une rencontre ne puisse pas se finir en match nul", a avancé notamment le Catalan. "Le football a peur du changement. Il a une énorme histoire, c'est très traditionnel, mais le changement va arriver, il doit arriver. Un match de 90 minutes qui peut finir sur un 0-0 est très difficile à comprendre pour la nouvelle génération."

Gerard Piqué n'est pas la première figure du football à demander des changements. Andrea Agnelli, l'ancien président de la Juventus, estimait aussi que la "jeune génération" se désintéressait de ce sport, demandant alors la création de la Super League. Jacques-Henri Eyraud, qui a dirigé l'OM entre 2016 et 2021, avait lui proposé de nouvelles règles, avec par exemple l'idée que les buts inscrits à l'extérieur de la surface comptent double.

Gerard Piqué n'a toutefois pas l'intention de se faire élire dans les instances afin de mettre en pratique sa vision d'un football plus moderne. "C'est très ennuyant. Vous ne pouvez pas changer beaucoup de choses", a estimé l'ancien joueur du Barça. "Avec les processus, les comités, c'est un cauchemar."

Article original publié sur RMC Sport