Publicité

Quelle est la différence entre un prêtre, un curé et un diacre ?

Ils font tous les deux partie du clergé, portent un chasuble et ont reçu l’ordination d’un évêque. Pourtant, diacres et prêtres sont bien différents. Pour le comprendre, il faut s’en référer à l’étymologie. Le premier est issu du grec diakonos, « serviteur ». Le second vient du grec presbuteros, « ancien du peuple », « prêtre », de presbus, « vieux », « âgé ». C’est la figure principale du clergé. Il a reçu le sacrement de l’Ordre, grâce auquel il peut prêcher (annoncer la parole de Dieu), baptiser, marier, célébrer l’eucharistie (un autre sacrement), pardonner les péchés et donner le sacrement des malades. Le prêtre doit remplir un certain cahier des charges, notamment du point de vue du rite latin : il doit être un homme, n’a pas le droit de se marier, ni d’avoir des enfants.

Tous les curés sont prêtres mais tous les prêtres ne sont pas curés. En effet, “curé”, issu de cura « souci », « traitement d’une maladie » ,« soin », est une fonction. Prêtre est un état. Le curé est chargé d’une paroisse, soit une circonscription territoriale ecclésiastique. D’autres prêtres peuvent avoir des missions à l’aumônerie, en prison, dans la vie, auprès des pauvres… Aujourd’hui, le terme curé est employé comme synonyme de “prêtre”, pourtant ils n’ont pas tout à fait la même définition. Le “curé” a une acception plus “locale”, puisqu’il représente celui qui est rattaché à sa paroisse et donc une figure familière.

Comme le prêtre, le diacre a reçu l’ordination pour la vie, c’est la raison pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Non, l'Everest n'est pas le plus haut sommet du monde
Pourquoi dit-on que l'Afrique est le "berceau de l'humanité" ?
Quelle est la question la plus bête du monde ?
Quelle était la première langue parlée en Alsace ?
Quelle est la différence entre “je voudrais” et “j’aimerais” ?