Publicité

Quelle est la différence entre alcoolisme et dipsomanie ?

Avant de nous intéresser aux spécificités de la dipsomanie et de l'alcoolisme, il est important de comprendre l'ampleur du problème de la consommation d'alcool en France. Selon les chiffres de Santé publique France publiés en 2020, la France reste l'un des pays les plus consommateurs d'alcool au monde (6e place sur les 34 pays de l’OCDE). Les Français consommeraient en moyenne 11,7 litres par an et par personne de 15 ans et plus. En 2017, 23,6 % des personnes de 18 à 75 ans dépassaient les repères de consommation (1). La consommation d'alcool en France demeure un enjeu de santé publique majeur, causant 49 000 décès par an en 2023, selon le ministère de la Santé. L’alcool est également responsable de 7 % des maladies et décès prématurés en Europe (2).

La dipsomanie est un trouble psychiatrique rare caractérisé par des épisodes de consommation massive d'alcool (on parle de dipsomanie épisodique). Les personnes atteintes de dipsomanie vivent des périodes d'abstinence suivies de crises au cours desquelles elles ressentent un besoin maladif, une envie irrépressible de boire de manière excessive, en grande quantité. Le terme de "binge drinking" est souvent employé pour désigner ces crises. Ce trouble peut entraîner une perte de contrôle totale sur la consommation d'alcool, souvent accompagnée d'une lutte anxieuse sans pouvoir se restreindre. La dipsomanie peut conduire à long terme à des dommages importants sur la santé, y compris à des problèmes hépatiques tels que la cirrhose du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Viagra : prendre la pilule bleue pourrait éloigner la maladie d'Alzheimer
Si Alzheimer n'existait pas pendant l'Antiquité, est-ce une maladie des temps modernes ?
Votre gourde est certainement très sale, voilà comment bien la nettoyer
Un traitement révolutionnaire soigne la leucémie d'une petite fille...grâce à un cordon ombilical
Le saviez-vous : les testicules ne sont pas à la même température !