Didier Raoult affirme être la cible d'un "petit complot très haut placé"

·2 min de lecture
Le Pr Raoult, auditionné par le Sénat dans le cadre de la commission Covid-19 (Photo by Daniel Pier/NurPhoto via Getty Images)
Le Pr Raoult, auditionné par le Sénat dans le cadre de la commission Covid-19 (Photo by Daniel Pier/NurPhoto via Getty Images)

Interviewé par Jean-Marc Morandini, le Professeur Raoult n’est pas apparu étonné de la poursuite entamée par l’Ordre des médecins à son encontre. Il dit avoir été prévenu d’un “complot très haut placé”.

Le 12 novembre dernier, on apprenait que le Pr. Didier Raoult était poursuivi par l’Ordre des médecins. Selon Le Parisien, l’Ordre reproche au médiatique biologiste marseillais “une kyrielle d'entorses au code de déontologie : violation de la confraternité, information erronée du public, exposition à un risque injustifié et même… charlatanisme.” Interrogé par Jean-Marc Morandini sur CNews sur ce sujet, le Pr Raoult a répliqué. En dégainant la thèse complotiste.

“Je ne suis pas étonné du tout”

“Je savais depuis longtemps qu’il y avait un petit complot très, très haut placé dont ça faisait partie des armes”, démarre Didier Raoult depuis son bureau à l’IHU de Marseille. “Je sais ça depuis plusieurs mois, donc je ne suis pas étonné du tout.” Jusqu’où le complot remonterait-il ?, demande Morandini. “Très haut”, répond Raoult, “prévenu il y a très longtemps”. Selon lui, il est victime d’un complot “médico-politique”, tout en refusant d’aller jusqu’à nommer le ministre de la Santé, Olivier Véran.

En parallèle, le Professeur Raoult continue de communiquer via ses vidéos. Tout en évitant soigneusement le terme “deuxième vague”.