Publicité

On lui diagnostique entre autres un Covid long, la vérité lui coûte la vie

Emily Chesterton, actrice, est morte à l’âge de 30 ans le 31 octobre dernier. Pourtant, elle n’avait pas attendu pour se faire examiner par un médecin. A deux reprises, elle s’est rendue chez son médecin local à cause de douleurs au mollet et d’essoufflement. Racontant la terrible histoire de leur fille, les parents d’Emily Chesterton affirment que le diagnostic n’était pas correct. L’essoufflement dont l’actrice s’était plainte a été confondu avec un long Covid et de l’anxiété. Tandis que la douleur au mollet avait été diagnostiquée comme une entorse. Pourtant, Emily Chesterton avait un caillot sanguin. Ce qui lui a coûté la vie suite à une embolie pulmonaire après avoir fait un arrêt cardiaque.

Ce n’était pas un médecin qualifié

Les parents d’Emily Chesterton ont informé les gens du danger de consulter un médecin non qualifié. La raison étant que leur fille avait, certes, consulté un médecin à deux reprises. Seulement, la personne qui l’avait reçue n’était pas un médecin généraliste. En effet, il s’agissait d’un médecin associé ou assistant médical. Il n’avait donc ni la formation médicale de base ni la qualification pour être médecin. Chose qui inquiètent d’autant plus Brendan et Marion, les parents d’Emily, sur la décision du gouvernement d’augmenter le nombre d’assistants médicaux dans le NHS dans les prochaines années, explique Mirror.

Il faut savoir à qui on a affaire

D’après (...)

Lire la suite sur Closer

Géraldine Maillet, future mariée ? Sa relation avec Daniel Riolo pourrait prendre un nouveau tournant
Un jeune garçon de 11 ans trouve la mort de façon tragique mais totalement évitable
Patrick Bruel : “Que Marion Cotillard pose…”, son avis tranché et fortuit sur son couple avec Guillaume Canet
Letizia d'Espagne : cette attitude hors contexte de son mari Felipe VI aux funérailles de son cousin de 49 ans
Disparition de Lina, 15 ans, dans le Bas-Rhin : “il faut le détruire”, cet événement violent fortement suspecté