Publicité

Le Diable s’habille en Prada sur Netflix : savez-vous qu’il existe une suite ?

Twentieth Century Fox
Twentieth Century Fox

Il arrive que certains films deviennent des classiques instantanés. Le Diable s’habille en Prada de David Frankel est de ceux-là. Cette comédie suit la rencontre entre une jeune journaliste, Andrea Sachs (Anne Hathaway), et Miranda Priestly (Meryl Streep), la rédactrice en chef d’un grand magazine de mode jugée tyrannique.

Dès sa sortie, le film rencontre un grand succès - plus de 2 millions d’entrées en France - et s’est constitué une vraie communauté de fans, notamment grâce à ses actrices et son esprit “feel good”.

Le retour du Diable

Cet engouement, qui ne faiblit pas avec les années, n’a jamais incité le studio à développer une suite sur grand écran. Pourtant, un deuxième opus existe bel et bien en roman, toujours écrit par Lauren Weisberger, l’autrice du premier livre. Cette suite s’intitule Vengeance en Prada : Le retour du Diable, publiée en 2013 aux États-Unis.

L’histoire retrouve Andrea et Emily, ancienne assistante de Miranda, dix ans après avoir quitté le magazine Runway. Ensemble, elles sont désormais à la tête d’un magazine sur le mariage, The Plunge, alors qu’Andrea s’apprête justement à épouser Max, un homme issu d’une grande famille new-yorkaise.

C’est à ce moment charnière dans la vie de la jeune femme que Miranda, l’ancienne patronne, fait son retour, plus diabolique que jamais.

Une suite impossible ?

Les actrices ont, de nombreuses fois, été questionnées sur la possibilité d’une suite près de 20 ans après le premier film. Mais…

Lire la suite sur AlloCiné

"Elle n'a jamais été drôle" : Meryl Streep dans Le Diable s'habille en Prada, c'était loin d'être une évidence !

Le Diable s'habille en Prada : pourquoi Meryl Streep s'est sentie insultée

Ce soir à la télé : non, tous les espions ne s'appellent pas James Bond ou Jason Bourne

Un Si Grand Soleil : "Je préfère quitter Montpellier"... Alix bientôt en cavale ?

"Il y a eu beaucoup de discussions" : cette scène de Star Wars était un vrai pari

Legolas à New York ? Si Scorsese avait réalisé Le Seigneur des Anneaux, voilà ce que ça donnerait !