Diabète de type 2 : boire du thé et du café pour réduire le risque de décès

Johanna Amselem
two steaming coffee cups
two steaming coffee cups

Grâce à leurs divers composés, une consommation quotidienne de thé et de café serait bénéfique pour les patients atteints de diabète de type 2.

Boire quotidiennement du thé et du café est-il bénéfique pour les personnes souffrant de diabète de type 2 ? Une étude publiée en ligne dans le BMJ Open Diabetes Research & Care s’est intéressée à cette question. Les chercheurs ont constaté que boire quatre tasses ou plus de thé vert par jour et deux de café était associé à un risque de décès 63% plus faible.

Pendant environ cinq ans, l’équipe a suivi plus de 4 900 patients atteints d’un diabète de type 2. Tous ont rempli régulièrement un questionnaire sur leur alimentation et leur consommation de café et de thé. Ils ont également fourni des informations sur leur mode de vie (tabagisme, consommation d’alcool, sommeil, etc). Des mesures de la taille, du poids et de la pression artérielle ont également été prises, de même que des échantillons de sang et d'urine.

Selon les données obtenues, environ 607 des participants n'ont pas bu de thé vert, 1 143 ont bu jusqu'à une tasse par jour, 1 384 ont bu deux-trois tasses par jour et 1 784 en ont bu quatre ou plus. Près de 1 000 des participants n'ont pas bu de café, 1 306 ont bu jusqu'à une tasse par jour, 963 ont bu une tasse chaque jour, tandis que 1 660 ont bu deux tasses ou plus. Au cours de la période de suivi, 309 personnes (218 hommes, 91 femmes) sont décédées. Les principales causes de décès étaient le cancer (114) et les maladies cardiovasculaires (76).

Des phénols et de la théanine

Les chercheurs ont constaté que boire jusqu'à une tasse de thé vert chaque jour était associé à 15% de chances de décès plus faible tandis que boire deux-trois tasses était associé à 27% de risques en moins. Au-delà de quatre tasses, le pourcentage grimpait à 40%. Chez les buveurs de café, moins d’une tasse par jour était associée à un risque diminué de 12%. Avec une tasse, le chiffre était de 19%. Et deux tasses ou plus étaient associées à un risque inférieur de 41%. Par rapport à ceux qui ne buvaient aucune boisson, ceux qui en buvaient une ou deux avaient moins de chances de mourir.

Le risque de décès était encore plus faible pour ceux qui buvaient du thé vert et du café quotidiennement. Le risque était de 51% inférieur pour deux-trois tasses de thé vert et deux ou plus de café; 58% de moins pour quatre tasses ou plus de thé vert et une de café et 63% de moins pour une combinaison de quatre tasses ou plus de thé vert et deux tasses de café ou plus au quotidien. Comment expliquer cet effet ? Le thé vert contient plusieurs composés antioxydants et anti-inflammatoires, dont des phénols et de la théanine, ainsi que de la caféine. Le café contient également de nombreux composants bioactifs, dont des phénols.

Ce contenu peut également vous intéresser :