Publicité

"Vous devez absolument le faire !" : Françoise Fabian évoque ce film dans lequel François Truffaut l'a poussée à jouer

Françoise Fabian était présente dans le programme de Canal+ En Aparté diffusé ce lundi 29 janvier et elle en a profité pour revenir sur son parcours. Elle a notamment usé de ce moment privilégié avec Nathalie Lévy pour évoquer le long-métrage Ma nuit chez Maud réalisé par Eric Rohmer en 1969. "Je jouais La puce à l’oreille et il est venu m’apporter très timide grand type comme ça un peu voûté, il m’a posé le script sur ma table de maquillage, il m’a dit : ‘Voilà, j’ai écrit ça pour vous, si vous ne le faites pas, je ne le fais pas’ , je ne l’avais jamais vu et on va passer Noël chez Jean-Claude Brialy. (…) C’est Truffaut qui vient me chercher et qui m’accompagne chez Jean-Claude Brialy et Truffaut me dit ‘il y a un metteur en scène qui s’appelle Rohmer, qui a écrit quelque chose pour vous, Françoise, vous devez absolument le faire ! Je ne l’avais pas lu moi encore, il m’a dit ‘il faut faire ce film, il faut, il faut faire ce film. Il n’y a que vous qui puissiez faire ça’, c’est un cadeau d’un metteur en scène" a-t-elle confié.

À lire également

"On a eu très peur" : François Damiens évoque le tournage compliqué de ce film en caméra cachée

Françoise Fabian a aussi révélé que le personnage de Maud, femme indépendante, forte et terminant seule était en quelques sortes son propre miroir. "C’est ma vie, avec cette insolence tranquille que j’ai aussi, comme Maud" a-t-elle exprimé.

Questionnée ensuite par la journaliste sur la création d’une carapace qu’elle pourrait aussi avoir tout comme le personnage de Maud, la comédienne de 90 ans a tenu à expliquer comment elle se l’était fomentée. "Ce n’est pas moi qui me la suis forgée, c’est la vie qui me la suis forgée et j’ai subi des choses très merveilleuses et très dures aussi, très dramatiques. (...) C’était une vie enrichissante parce que j’ai beaucoup de chance. Je trouve que j’ai beaucoup de chances parce que j’ai des amis qui m’aiment et des amis que j’aime. (…) Je ne suis entourée que de...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi