Publicité

Deux nouvelles espèces de requin découvertes dans la plus longue grotte du monde

On l'appelle la "Grotte Mammouth" ou "Mammoth Cave" en anglais. Cet impressionnant système de grottes, toutes gigantesques, est le plus long du monde, avec pas moins de 686 kilomètres de cavités souterraines naturelles. Située dans l'État du Kentucky, aux États-Unis, ce joyau naturel est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Ses cavernes abritent en effet une grande richesse de biodiversité... et de fossiles.

Depuis les débuts des fouilles dans la Mammoth Cave, au moins 70 espèces de poissons anciens ont été identifiées. Cette fois, il s'agit de deux espèces de requins préhistoriques, qui ont autrefois chassé au bord des côtes d'un ancien giga-continent, il y a environ 325 millions d'années. Il est en effet étonnant de trouver des requins dans un territoire situé au cœur du pays, loin du littoral : à l'époque, la Pangée regroupait à la fois les futures Amériques, l'Afrique, l'Eurasie ou encore l'Antarctique, comme nous le rappelle cette carte interactive. Ainsi, à la place de là où l'on trouve aujourd'hui le Kentucky ou l'Alabama, situé plutôt à l'est des États-Unis, se trouvait la mer... sur la côte ouest du pays !

C'est par exemple grâce à des dents retrouvées dans ces immenses grottes que les paléontologues ont découvert la toute nouvelle espèce Troglocladodus trimblei, un requin qui aurait pu atteindre environ 3 à 3,6 mètres de long, soit la taille d'un petit requin blanc. Il s'agit même d'un nouveau genre de "requin des cavernes" ! La deuxième espèce, environ de la même (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Est-ce que les céréales sont bonnes dans l'alimentation du chat ?
Pourquoi mon chat gratte-t-il le sol autour de sa gamelle ?
L'histoire fascinante du loup en France, entre peur et fascination
Sauvetage d'un bébé : un rare et bel acte d'altruisme observé chez un éléphant de mer
Les incroyables capacités anti-cancer développées par les loups de Tchernobyl