Deux islamistes tués dans une fusillade avec la police en Tunisie

TUNIS (Reuters) - La police tunisienne a tué un militant islamiste et un autre est décédé en déclenchant une ceinture d'explosifs lors d'une fusillade qui s'est produite à Sidi Bouzid dans le centre de la Tunisie, indique un responsible gouvernemental dimanche.

La police a mené une perquisition dans une résidence qu'elle surveillait dans cette localité.

"Les policiers ont échangé des coups de feu avec ces terroristes à Sidi Bouzid. Ils ont tué l'un d'eux et un autre a déclenché sa ceinture d'explosifs", a précisé un responsable. D'autres suspects sont en fuite et activement recherchés.

La Tunisie a été le théâtre de plusieurs attentats islamistes dont un avait coûté la vie à une trentaine de touristes dans la station balnéaire de Sousse où un jeune homme armé avait attaqué un hôtel fréquenté par les étrangers en 2015.

L'attaque avait été revendiquée par le groupe Etat islamique.

On estime à plus de 3.000 les Tunisiens partis pour combattre dans les rangs de l'Etat islamique ou d'autres organisations intégristes en Syrie, en Irak et en Libye.

Un petit groupe de militants liés à Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) est installé dans les montagnes du Chaambi, près de la frontière algérienne.

(Tarek Amara; Pierre Sérisier pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages