Publicité

En deux ans de guerre, l’armée ukrainienne s’est-elle « occidentalisée » ?

Les alliés de l'Ukraine se sont engagés à fournir 150 chars Leopard 2 à Kiev. Un exemple parmi tant d'autres d'un armement occidental livré à Kiev.  - Credit:Andriy Andriyenko/AP/Sipa
Les alliés de l'Ukraine se sont engagés à fournir 150 chars Leopard 2 à Kiev. Un exemple parmi tant d'autres d'un armement occidental livré à Kiev. - Credit:Andriy Andriyenko/AP/Sipa

Il y a deux ans, l'Occident redécouvrait la guerre à haute intensité à ses portes. Très vite après l'invasion russe de l'Ukraine, le 24 février 2022, l'ensemble des pays occidentaux ont apporté leur aide à Kiev. Un soutien qui s'est concrétisé par la fourniture de matériel. Au moins 246 milliards d'euros ont déjà été engagés sur le plan militaire, humanitaire et financier par les pays alliés, d'après l'institut de Kiel pour l'économie mondiale. Et ce, en plus de la formation de milliers de soldats ukrainiens. En 2023, l'Union européenne en a formé 40 000, dont 7 000 par la France.

Au point de transformer l'Ukraine, ex-république de l'URSS, en une armée totalement occidentalisée ? Pas si sûr, selon le général Dominique Trinquand, ancien chef de mission militaire auprès de l'ONU. Ce dernier rappelle que, depuis 2014, année de l'annexion de la Crimée et de l'arrivée de séparatistes, des formateurs canadiens, américains et britanniques travaillent avec l'armée de Kiev.

Ces dix dernières années, le Royaume-Uni a ainsi formé 60 000 militaires ukrainiens, mais avec du matériel soviétique, excepté le Javelin, un lance-missiles antichar américain livré depuis 2018 et décisif au printemps 2022 dans la défense de Kiev.

Une coalition artillerie

Dès le début du conflit, les pays d'Europe de l'Est ont massivement aidé l'Ukraine. Ils possèdent alors encore nombre d'équipements aux standards soviétiques, comme les chars T-72, dont la Pologne a fourni plus de 300 exemplaires à [...] Lire la suite