Publicité

Destination X (M6) : "Je me suis donné à fond", Amin revient sur sa défaite inattendue

Comment avez-vous vécu cette aventure ?

Amin : Dans la globalité de l'aventure de Destination X, j'ai adoré. Personnellement, je n'ai eu aucun point négatif, j'ai tout bien vécu puisque je prenais ça comme des situations un peu insolites qui me faisaient rire. J'adore me challenger, j'adore vivre des choses on va dire 'insolites' et pour le coup, Destination X, c'était génial parce que je n'étais pas au courant de ce que j'allais faire, que tout pouvait apparaître à n'importe quel moment.

À lire également

Destination X (M6) : "J'y suis allée la fleur au fusil", Hélène remporte la première édition de l'émission !

Vous aviez déjà pensé à participer à une émission de télé réalité ?

J'aurais adoré participer à Pékin Express, et Destination X ça ressemble beaucoup à ça. Il y a aussi Koh Lanta et Fort Boyard qui me faisaient vraiment envie. C'est vraiment les bons basiques on va dire (rires). C'est toutes ces émissions-là qui m'ont toujours dit. Je me suis toujours dit : "Tiens, je vais participer". Et quand on m'a proposé Destination X, je me suis dit que c'était une émission d'aventures et que c'était l'occasion. C'est vraiment un bon mélange.

Pourquoi avoir accepté Destination X sans savoir à quoi vous attendre ?

Alors, je vais faire une petite analogie (rires). Quand on a une boîte de chocolats, personnellement, je ne lis jamais le descriptif des chocolats et je me laisse surprendre. Je ne sais pas ce qu'il y a, donc je prends le risque de ne pas aimer, mais je prends surtout le plaisir de découvrir une saveur à laquelle je ne m'attendais pas. Si j'avais su exactement ce que l'émission allait être, peut-être je me serais fait de fausses idées qui auraient rendu l'aventure un peu moins plaisante. Là, je ne savais pas à quoi m'attendre et à chaque fois, c'était génial et incroyable !

D’où vous vient ce mental de gagnant ?

Ça date de quand j'étais petit (rires). Moi je sais, que ce soit par mon éducation, par mes parents ou mes grands parents, j'ai toujours été éduqué en mode : "Tu t'en fiches de ce que les autres peuvent penser. Toi, t...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi