Publicité

La dernière mode sur les réseaux ? Jouer la “mob wife”, la “femme de mafieux”

Kim Kardashian et Hailey Bieber ne sont plus les icônes mode à imiter, observe le quotidien américain The Washington Post. Il faut regarder plutôt vers Carmela Soprano (Edie Falco) et Adriana La Cerva (Drea de Matteo), personnages de la série Les Soprano.

En ce début de 2024, la grande tendance sur TikTok est de reproduire l’esthétique des protagonistes de la célèbre série diffusée entre 1999 et 2007. (Fausse) fourrure, french manucure et bijoux en or : la mob wife est devenue tendance.

Et la tendance de la mob wife, c’est l’esthétique de l’opulence, note le Washington Post. Si le quiet luxury de 2023 prônait la discrétion, le style mob wife encourage les femmes à montrer leur côté autoritaire, affirme le quotidien.

“Si vous avez l’air de vous rendre à un enterrement, c’est que vous avez saisi le principe”, explique une vidéo TikTok montrant un exemple de tenue de mob wife, relayé par le journal.

De gauche à droite : Drita D’Avanzo, Angela Raiola et Carla Facciolo dans l’émission de téléréalité “Mob Wives” dans le bar Drunken Monkey, à Staten Island (New York), en janvier 2012. L’émission suit de vraies femmes de gangsters.. Photo Danny Ghitis/The New York Times
De gauche à droite : Drita D’Avanzo, Angela Raiola et Carla Facciolo dans l’émission de téléréalité “Mob Wives” dans le bar Drunken Monkey, à Staten Island (New York), en janvier 2012. L’émission suit de vraies femmes de gangsters.. Photo Danny Ghitis/The New York Times
Talia Shire et Marlon Brando dans “Le Parrain” (1972), réalisé par Francis Ford Coppola. Le cinéaste a écrit sur Instagram qu’il voulait que le personnage de la fille du parrain soit “une sulfureuse et délicieuse princesse italienne”.. Photo 7e Art/Paramount Pictures/Photo12/AFP
Talia Shire et Marlon Brando dans “Le Parrain” (1972), réalisé par Francis Ford Coppola. Le cinéaste a écrit sur Instagram qu’il voulait que le personnage de la fille du parrain soit “une sulfureuse et délicieuse princesse italienne”.. Photo 7e Art/Paramount Pictures/Photo12/AFP

Cette mode a pris une telle ampleur que même Francis Ford Coppola a réalisé un post Instagram, relayé par le Washington Post, qui en explique le principe.

Le cinéaste revient sur les concepts des personnages de Kay Adams (Diane Keaton) et de Connie Corleone (Talia Shire) de sa célèbre trilogie Le Parrain.

Pour Jason Mulderig, représentant de la chaîne HBO, sur laquelle a été diffusée Les Soprano, la tendance de la mob wife est une preuve de l’influence de la série sur la culture.

“Alors que la série célèbre ses 25 ans ce mois-ci, il n’est pas étonnant que les fans et les créateurs s’en inspirent”, affirme-t-il au Washington Post.

Sarah Arcuri, écrivaine de 29 ans vivant dans le New Jersey, poste régulièrement sur Instagram et TikTok des contenus sur l’esthétique de la mob wife.

“D’aussi longtemps qu’elle se souvienne”, comme elle le dit au Washington Post, elle s’est toujours habillée de fourrure.

“Les Soprano”, série diffusée sur HBO entre 1999 et 2007. Le 25ᵉ anniversaire de la série, qui tombe ce mois-ci, a donné lieu à une série d’événements marketing, rapporte le “Washington Post”, comme la réunion du casting à Little Italy. . Photo Archives du 7eme Art/Photo12/AFP
“Les Soprano”, série diffusée sur HBO entre 1999 et 2007. Le 25ᵉ anniversaire de la série, qui tombe ce mois-ci, a donné lieu à une série d’événements marketing, rapporte le “Washington Post”, comme la réunion du casting à Little Italy. . Photo Archives du 7eme Art/Photo12/AFP

Pour Sarah Arcuri, la tendance de la mob wife est un mélange du glamour des années 1980, composé d’ongles rouges et de bijoux en or, et de l’esthétique de la “Y2K housewife”, la femme au foyer des années 2000.

[...] Lire la suite sur Courrier international