Le dentifrice sans fluor est-il un bon choix ?

Johanna Amselem
·2 min de lecture
Bamboo toothbrush with toothpaste on mint background with copy space. Close up view in sunlight.

L’association 60 millions de consommateurs s’est intéressée aux nouveaux dentifrices sans fluor.

Faut-il choisir un dentifrice avec ou sans fluor ? La question divise. Si le fluor permet de durcir l’émail de la dent et de compliquer la formation d’une carie, il faut impérativement surveiller les quantités de cet oligo-élément ingéré par les enfants.

"Le dosage en fluor de votre dentifrice doit varier en fonction de l’âge, afin d’avoir la meilleure protection contre les caries mais aussi d’éviter tout risque de surdosage pouvant provoquer des fluoroses pendant l’enfance sur les futures dents définitives", résume l’Union française pour la santé bucco-dentaire. Ainsi, jusqu’à l'âge de 2 ans, le brossage des dents est réalisé une fois par jour avec de l’eau. Dès deux ans, le brossage est effectué deux fois par jour avec un dentifrice fluoré entre 250 ppm et 600 ppm lorsque l’enfant sait recracher. "À partir de 3 ans, le brossage est effectué 2 fois par jour avec un dentifrice fluoré entre 500 ppm et 1000 ppm lorsque l’enfant sait recracher, pendant 2 minutes. Après 6 ans, on se brosse les dents 2 fois par jour avec un dentifrice fluoré entre 1000 et 1500 ppm, pendant 2 minutes", ajoute l’UBSBD.

VIDÉO - Les produits cosmétiques sont-ils toxiques pour nos organismes ?

Remplacer le fluor ?

Mais comment choisir son dentifrice ? 60 millions de consommateurs s’est intéressé aux formules de dentifrice 100 % naturel qui se développent actuellement. Ces produits promettent une absence totale de fluor. Disponibles souvent dans des magasins bio, ces références sont maintenant présentes dans les supermarchés classiques.

Toutefois, l’UFSBD ne recommande pas d’adopter ces dentifrices, comme l’explique Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole de l’association professionnelle interrogé par 60 millions de consommateurs : "Se passer du fluor constitue une perte de chance dans la prévention des caries. Il empêche la prolifération des bactéries de la plaque dentaire. Et, surtout, il renforce l’émail des dents, le rendant moins sensible aux attaques acides qui se produisent après les prises alimentaires".

Comme l’explique 60 millions de consommateurs, certaines références ont décidé de remplacer le fluor par du xylitol. Toutefois, cette alternative végétale ne permet pas de renforcer l’émail de la même manière rappelle le porte-parole de l'UFSBD.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :