Publicité

Denis Brogniart : récemment opéré des yeux, l’animateur a déjà repris sa grande passion

Denis Brogniart est le visage de Koh-Lanta depuis plus de vingt ans. Et chaque saison, l'animateur s'envole à l'autre bout du monde pour participer au tournage, entouré de l'équipe de TF1 et des candidats. Après avoir été victime de plusieurs rumeurs et avoir été accusé "d'accès de colère" de la part de ses anciennes collaboratrices, le grand sportif a finalement réussi à garder sa place au sein de l'émission. Cette saison, les stratégies et les mésententes se poursuivent pour les aventuriers. Le candidat Alexis n'a pas hésité à dire les quatre vérités à ses coéquipiers, ce qui lui a coûté sa place. Denis Brogniart, quant à lui, sait également faire preuve de générosité en offrant du rab de riz aux participants. "Dans la vie, j'aime le voyage, le dépassement de soi, la compétition et l'aventure. Tout cela mis bout à bout, on n'est pas loin du concept de Koh-Lanta (rires)", a t-il déclaré dans les colonnes de Diverto, avant d'ajouter : "Je me sens bien avec ces gens avec lesquels je travaille depuis vingt ans, c'est une famille, et je n'éprouve aucune lassitude, car je suis le premier téléspectateur et le premier fan de l'aventure".

"Rien de grave" : Denis Brogniart tient à rassurer ses fans

Et lorsqu'on ne le voit pas à l'écran, l'époux d'Hortense partage son quotidien sur les réseaux sociaux. Ce samedi 30 mars, sur son compte Instagram, le présentateur a révélé avoir subi une intervention médicale. Ce dernier est resté particulièrement (...)

Lire la suite sur Closer

"Vous me diriez, c’est pas possible…" : Matthieu Kassovitz, cash sur l’alcoolisme de sa mère
Emile retrouvé mort : "L’objectif est de…", le responsable des recherches sort du silence
"On ne comprend pas ce que tu dis" : Isabelle Huppert alpaguée par un spectateur en pleine représentation
TÉMOIGNAGE. "J'ai découvert que mon petit ami me trompait grâce à une alerte sur sa montre connectée"
Emile retrouvé mort : pourquoi les recherches peuvent-elles durer "des semaines"