Publicité

Dengue en Martinique: trois morts en quinze jours, dont un enfant

Dengue en Martinique: trois morts en quinze jours, dont un enfant

L'épidémie de dengue continue de progresser en Martinique, où trois personnes en sont mortes depuis le 18 septembre, dont un enfant, a fait part l'Agence régionale de santé (ARS) jeudi soir. L'ARS, qui cite Santé Publique France dans son communiqué, indique que ces trois décès sont "directement imputables à la dengue après examen médical collégial".

Parmi ces trois victimes, un enfant de neuf ans, habitant la commune des Anses-d'Arlet dans le sud de l'île, est mort cette semaine après plusieurs jours d'hospitalisation, a-t-on appris auprès du maire de la commune, Eugène Larcher.

Plus de 1000 cas par semaine

"Nous avons mis en place une cellule psychologique d'écoute", a indiqué l'élu à l'AFP. "Nous avons aussi alerté l'ARS pour venir sur site repérer les gîtes larvaires et pouvoir éradiquer ces moustiques".

Depuis plusieurs semaines, des communes du sud de la Martinique, dont les Anses-d'Arlet, affichent l'un des taux d'incidence les plus élevés du territoire ultramarin, avec une prévalence de 100 cas pour 10.000 habitants d'après le dernier bulletin hebdomadaire de Santé Publique France.

Selon cette même source, le seuil symbolique des 1000 cas par semaine a été franchi la semaine dernière sur l'île antillaise de 352.000 habitants. "Depuis le début de l'épidémie, on comptabilise 13 cas graves dont six décès", indique l'ARS.

Article original publié sur BFMTV.com