Publicité

"Je me suis demandé si je faisais vraiment le bon choix" : Les confidences de La Zarra sur sa participation à l'Eurovision

C'est un défi de taille qui attend La Zarra. Le 13 mai prochain, l'artiste de 35 ans représentera la France lors de la 67e édition de l'Eurovision. La Québécoise succède au groupe Alvan & Ahez, qui, avec son titre Fulenn, n'avait engrangé que 17 points, terminant à la 24e place du concours, qui comptait 25 participants lors de la finale. Pour remédier à cette énorme déconvenue, La Zarra interprétera son tube Évidemment : "C’est une chanson qui dit que j’en ai marre d’attendre après les autres, et que je m’aime suffisamment pour prendre ma vie en main et faire cavalier seul. Je l’ai écrite en trois jours, avec mon producteur Benny Adam, sous le soleil d’Agadir", raconte la native de Montréal dans un entretien accordé au magazine Télé 7 Jours.

À lire également

Eurovision : "Je voulais absolument vous adresser ce message…" La Zarra s’exprime après son absence à Amsterdam

Si elle aujourd'hui déterminée à emmener le plus haut possible la France, La Zarra, de son vrai nom Fatima-Zahra Hafdi, a vécu des gros moments de doute, notamment lorsque lui a été présentée l'opportunité de participer au concours sous la bannière tricolore : "J’ai connu des hauts et des bas. Au moment où l’on m’a proposé de représenter la France à l’Eurovision, j’étais...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi