Demain nous appartient : Tristan Jerram confirme la mort de Noa, adieux émouvants de l'acteur sur Instagram

Plus belle la vie prendra peut-être fin cet automne sur France 3, mais le coeur des téléspectateurs ne cessera pas de se briser pour autant. Comme on peut régulièrement le découvrir du côté des séries quotidiennes de TF1, les scénaristes y sont tout aussi sadiques et n'hésitent jamais à tuer des personnages quand ça les arrange.

Nouveau mort à Sète

A cet effet, c'est ce mardi 12 juillet 2022 que Demain nous appartient a été marqué par un nouveau drame. On a pu le découvrir à l'écran, Noa - le héros incarné par Tristan Jerram, a tristement trouvé la mort à la suite d'une électrocution au mas. Tandis qu'il lavait les huîtres récupérées, il a été victime d'un défaut (ou plutôt d'un sabotage) de la laveuse industrielle.

Un décès qui sera officialisé dans l'épisode de ce mercredi 13 juillet (l'épisode de la veille pouvait laisser croire à un sauvetage de dernière minute), mais qui a déjà été confirmé par l'acteur. "Et voilà, clap de fin pour Noa", a sobrement déclaré Tristan Jerram sur Instagram cette semaine.

Tristan Jerram remercie tout le monde

Très ému, le comédien n'est pas revenu sur ce départ (volonté de sa part ou des scénaristes ?), mais il a tenu à remercier toutes les équipes de DNA pour cette expérience. "Un très grand merci à tout le monde chez TF1 et Telsète pour cette aventure et cette opportunité, et bien évidemment merci à toutes les équipes que j'ai...

Lire la suite


À lire aussi

Demain nous appartient : un personnage bientôt mort ? La terrible annonce dans un extrait inédit
Mort de Charlotte Valandrey : l'actrice de Demain nous appartient est décédée à l'âge de 53 ans
Mort de Charlotte Valandrey, l'hommage sobre de la série Demain nous appartient dans l'épisode du 14 juillet 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles