Delphine Wespiser embrasse Roger, Carine Galli amoureuse de Giovanni Castaldi à Roland-Garros

Les quarts de finale ont débuté à Roland-Garros. Ce mardi 31 mai aura d'ailleurs lieu LE match de la quinzaine, opposant Rafael Nadal et Novak Djokovic sur le court Philippe Chatrier. Une rencontre à laquelle des spectateurs très chanceux auront l'occasion d'assister à défaut de la visionner devant un écran. Pour les encourager, les people ont décroché leur ticket d'entrée. Carine Galli, journaliste sportive, était aux premières loges pour assister aux matchs. Elle a même pris la pose avec son compagnon depuis deux ans, Giovanni Castaldi, demi-frère de Benjamin Castaldi et fils de Jean-Pierre.

Autre couple phare de la journée : Delphine Wespiser. Absente de Touche pas à mon poste depuis plusieurs semaines, en partie à cause des tournages des prochaines émissions de Fort Boyard, la belle Alsacienne, chic dans un costume-short rayé blanc et taupe, s'est affichée au bras de Roger, son chéri de 26 ans de plus qu'elle. Tout roule pour le binôme, plus amoureux que jamais. Le duo a même échangé un bisou devant les objectifs entre deux sourires adressés aux photographes. Au bras de sa femme Delphine, Christophe Michalak a prouvé qu'il s'était totalement remis de son grave accident de vélo survenu en décembre dernier dans Paris. Main dans la main avec la mère de son fils Victor, le pâtissier était un vrai chou avec son épouse !

Claude Lelouch a laissé les caméras au placard pour se concentrer sur les échanges, sa femme Valérie Perrin à...

Lire la suite


À lire aussi

Giovanni Castaldi gentiment dézingué par sa compagne Carine Galli : "Tu as pris chaud ?"
Dany Brillant fou amoureux : il embrasse passionnément Nathalie sur scène !
Valérie Bègue, amoureuse coquine : elle embrasse et lèche son compagnon George Yates

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles