Publicité

Delphine Jubillar séquestrée alors qu’elle était encore en vie ? Nouveaux détails sur un témoignage choc

Les investigations sur la disparition de Delphine Jubillar vont prochainement être relancées. En effet, la cour d'appel de Toulouse s'est prononcée en faveur de l'ouverture d'un complément d'enquête dans cette affaire. Ce dernier consistera principalement à auditionner deux personnes. Pour rappel, l'affaire Delphine Jubillar a récemment été évoquée par un détenu lors d'une conversation téléphonique avec sa mère. Baptisé Salem K., il a fréquenté le même établissement pénitentiaire que le principal suspect par le passé. Durant cette fameuse conversation, le prisonnier avait évoqué les noms de trois connaissances de Cédric Jubillar. Les trois hommes en question habitaient d'ailleurs tous à Cagnac-les-Mines au moment des faits. Les enquêteurs en charge de l'affaire Delphine Jubillar vont donc interroger Salem K. et sa mère. De leur côté, les avocats de Cédric Jubillar ont demandé à ce que des vérifications soient menées dans un lieu désignée par une femme se présentant comme une "voyante". Comme le révèle Le Parisien, cette dernière avait adressé un courrier au juge d'instruction en charge de l'affaire Delphine Jubillar en 2022. Dans celui-ci, elle affirmait "être en contact" avec l'infirmière disparue. Cette "voyante" indiquait que la femme de Cédric Jubillar aurait pu être séquestrée dans une ferme située dans une commune proche de Cagnac-les-Mines.

Affaire Jubillar: l'un des hommes qui va être auditionné assure n'avoir "rien (...)

Lire la suite sur Closer

Un Youtubeur de 28 ans battu à mort dans des circonstances glaçantes
TÉMOIGNAGE. “Le frisson que me procure ma liaison extra-conjugale m’aide à supporter mon triste mariage”
Harry et Meghan : ce déplacement "désespéré" des Sussex dans un but bien précis
Voici le légume surgelé à consommer sans crainte pour la santé, au contraire
Leur petite fille naît sans yeux, les chances que cela arrive sont infinitésimales