Delphine Jubillar disparue depuis 11 semaines, le mystère reste entier

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Au début de l'enquête, l'affaire Delphine Jubillar était traitée comme une disparition inquiétante.

Avant sa disparition, mi-décembre, Delphine Jubillar a caché plusieurs déplacements à son mari Cédric, rapporte « Le Parisien ». L'enquête se poursuit.

Dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier, vers 4 heures du matin, Cédric Jubillar se réveille pour aller voir pourquoi sa fille pleure. Il découvre alors que Delphine, son épouse, avec laquelle il a entamé une procédure de divorce, n'est plus là. Après plusieurs coups de fil, il alerte les gendarmes. C'était il y a 11 semaines, à Cagnac-les-Mines (Tarn). Delphine Jubillar est-elle partie avec quelqu'un ? Selon Le Parisien, la jeune femme avait caché plusieurs déplacements à son mari. Des reçus de chambres d'hôtel ou de locations de voiture auraient été retrouvés. Les enquêteurs exploitent toutes les pistes. Même celle d'un amant éventuel.

Depuis mi-décembre, le mystère autour de cette affaire, d'abord traitée comme une disparition inquiétante avant l'ouverture d'une information judiciaire pour « arrestation, enlèvement, détention ou séquestration », s'épaissit chaque jour.

À LIRE AUSSI Delphine Jubillar : à Cagnac-les-Mines, sur les traces de l'infirmière disparue

La piste d'une relation extraconjugale a été exploitée. Un homme avec lequel l'infirmière de 33 ans correspondait, expliquant en partie le fait qu'elle ait été très souvent sur son téléphone avant sa disparition, et qu'elle en ait également changé les codes, comme le rapporte Le Parisien, a été identifié. Les enquêteurs l'ont interrogé. Il a été mis hors de cause.

Ses proches ne croient pas à la disparition volontaire

Des éléments dans le comportement de Delphine Jubillar avant sa disparition susciten [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :