Publicité

Decathlon : moins de marques, magasins relookés… L’enseigne de sport se réinvente

Un véritable «show» s’est déroulé à Paris Bercy ce mardi 12 mars : démonstrations de sportifs de hauts niveaux sur fond de musique techno, présence du judoka français multimédaillé Teddy Riner… Le géant français du sport, Decathlon, qui compte plus de 1 700 magasins à travers le monde, a sorti le grand jeu pour présenter son nouveau plan stratégique. «Nous commençons un nouveau chapitre de notre histoire», a déclaré en introduction Barbara Martin Coppola, directrice générale de Decathlon depuis 2022. Elle ajoute cependant que la raison d’être de Décathlon ne va pas changer. «Nous allons continuer à rendre le sport accessible à tous et à tout niveau, pour les débutants comme pour les experts», a ajouté la directrice générale.

Mais qu’en est-il concrètement ? L’objectif : redonner de l’énergie à Decathlon avec une nouvelle signature de marque, «ready to play» (prêt à jouer), qui s’accompagne d’un logo (le premier de l’histoire de Decathlon), appelé «l’orbite» en interne. Ce dernier sera inscrit sur tous les produits Decathlon.

Autre point saillant du plan : un coup de canif dans le portefeuille de marques. Terminées les 70 signatures ! L'enseigne va désormais en compter seulement 13 (Quechua, B'twin, Tribord…), dont quatre dédiées aux sportifs experts (Van Rysel pour le vélo, Solognac pour la chasse, Simond pour le ski et la randonnée et Kiprun pour le running). Ces quatre griffes, que l'enseigne entend hisser dans le top 5 des meilleures marques du monde, pourront notamment être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Du fromage Salakis retiré de la vente en raison du risque de présence de morceaux de verre
Amazon réduit les délais de retour : ce qui change pour les acheteurs
Face à la crise de l’immobilier, les ventes de cuisines chutent
Biocoop promet zéro hausse de prix en 2024
Naf Naf : en redressement judiciaire, l’enseigne de mode obtient un sursis de 6 mois