Que d'eau sur la lune !

·2 min de lecture

Pourra-t-on bientôt dire "On a nagé sur la Lune" ? Selon la NASA, les quantités d'eau qu'abrite le sol lunaire sont bien importantes que ce que l'on croyait. 

Bonne nouvelle pour les astronautes: il y aurait encore plus d'eau que ce que l'on pensait sur la Lune, piégée sous forme de glace dans une multitude de micro-cratères, ce qui représente une ressource potentielle pour les futures missions spatiales, selon deux études parues lundi.

La Lune a longtemps été perçue comme un astre désespérément aride, jusqu'en 2008, lorsque des chercheurs ont découvert des molécules d'eau à l'intérieur de magma ramené par des astronautes des missions Apollo.

Lire aussi:Un signe de vie dans l'atmosphère de Vénus

Il s'agit de glace d'eau, piégée au fond de grands cratères perpétuellement à l'ombre, près des pôles, où les températures sont extrêmement basses.

Une étude parue dans Nature Astronomy révèle l'existence d'une multitude de micro-cratères retenant en leur fond de la glace d'eau, appelés "pièges froids".

Lire aussi:Pourquoi la Nasa et Nokia vont installer la 4G sur la Lune

"Imaginez-vous sur la Lune, près de l'un de ses pôles: vous verriez une myriade de petites ombres mouchetant la surface, dont la plupart sont plus petites qu'une pièce de monnaie. Chacune serait extrêmement froide, suffisamment pour abriter de la glace", décrit Paul Hayne du département d'astrophysique de l'Université du Colorado aux Etats-Unis.

Son équipe a utilisé les données de deux instruments de l'orbiteur de reconnaissance lunaire de la Nasa, LRO. En combinant ces mesures avec des modélisations 3D, ils ont pu reproduire la taille et la répartition des ombres, à des échelles inférieures au millimètre.

Les températures y seraient les mêmes que dans les grands cratères: environ -160°C. Mais ils sont bien plus nombreux: "on en trouve des dizaines de milliards, contre quelques centaines pour les plus grands",(...)


Lire la suite sur Paris Match