Davide Nicola rappelé par la Salernitana qui l’avait viré deux jours plus tôt

Salernitana's Italian coach Davide Nicola looks on prior to the Italian Serie A football match between Inter Milan and Salernitana on October 16, 2022 at the Giuseppe-Meazza (San Siro) stadium in Milan. (Photo by MIGUEL MEDINA / AFP)
MIGUEL MEDINA / AFP Salernitana's Italian coach Davide Nicola looks on prior to the Italian Serie A football match between Inter Milan and Salernitana on October 16, 2022 at the Giuseppe-Meazza (San Siro) stadium in Milan. (Photo by MIGUEL MEDINA / AFP)

SPORT - Viré le lundi, de retour le mercredi : Davide Nicola tient peut-être le record du temps de chômage le plus court. Le club italien de football la Salernitana avait annoncé ce dimanche 15 janvier le limigeage de son entraîneur après une cuisante défaite (8-2) face à l’Atalanta Bergame. Mais surprise, ce dernier est de retour dans les vestiaires bien plus vite que prévu.

Ce mercredi, Davide Nicola a annoncé sur Twitter avoir reprise ses fonctions. Dans sa publication, il indique finalement rester en poste après avoir « demandé de toutes (ses) forces au président de revenir sur sa décision ».

Sollicitée par l’AFP, la Salernitana a confirmé que l’homme de 49 ans, allait poursuivre son contrat courant jusqu’en 2024, signé en juin après avoir réussi à décrocher le maintien en série A, championnat italien de football.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il a sauvé le club de la relégation

Davide Nicola est entré dans les cœurs des tifosi du club la saison dernière en assurant un maintien inespéré : arrivé sur le banc en février alors que la Salernitana végétait à la dernière place, il avait renversé la situation et sauvé la tête du club.

Malgré cela, le club avait annoncé son éviction lundi, après la déroute à Bergame qui prolongeait une mauvaise série de six matches sans victoires.

Le club de Salerne, au sud de Naples, a reculé à la 16e place du classement à une journée de la fin de la phase aller mais compte encore une marge confortable de neuf points sur la zone de relégation. Les trois premières places sont respectivement occupées par Naples, l’Ac Milan et la Juventus.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi