Publicité

Danse avec les stars 2024 : après Natasha St-Pier, c’est au tour d’Anthony Colette de déposer une main courante contre Inès Reg

Après les récentes révélations du Parisien concernant la main courante déposée par Natasha St-Pier contre Inès Reg, de nouveaux détails éclatent au grand jour. L'atmosphère tendue entre les deux artistes dans les coulisses de Danse avec les stars, masquée par leur complicité affichée devant les caméras, cache en réalité un différend profond qui a pris racine lors d'une séance de répétition quelque peu mouvementée.

Les tensions ont en effet éclaté lors d'un entraînement dans les studios Keral, à Malakoff, où les concurrents se préparent chaque semaine pour le prime.

L'incident, survenu le 31 janvier dernier, a débuté avec une simple demande de baisser le volume de la musique émanant de la salle de répétition de Natasha St-Pier. Inès Reg, accompagnée d'une équipe de tournage, s'est rendue sur place pour solliciter une réduction du bruit. Une requête simple qui a rapidement dégénéré en un échange houleux entre les deux célébrités, avec insultes et menaces de mort. Une source proche de la chanteuse québécoise a déclaré : "Tout le monde a halluciné, d'autant que Natasha St-Pier est un amour qui a très bonne réputation dans le milieu. Mais c'est allé très loin, et elle veut juste se protéger."

Mais des sources anonymes affirment que Natasha St-Pier n'a pas hésité à riposter avec véhémence elle aussi. "Tout a été filmé, il n'y a pas de débat sur le fait que Natasha a dégainé en premier et qu'il n'y a pas eu de menaces de mort", rapporte une source anonyme au quotidien.

Après cette violente altercation, Natasha St-Pier aurait pris la décision de déposer une main courante, craignant pour sa sécurité physique. Cette action, initialement tenue secrète, a été révélée par Le Parisien le 21 mars dernier. Mais la révélation la plus surprenante est venue du même journal ce samedi 23 mars : Anthony Colette, le partenaire de danse de Natasha St-Pier, aurait également déposé une main courante contre Inès Reg. Cette décision aurait été prise par les deux artistes pour assurer leur protection mutuelle.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi