Publicité

Danse avec les Stars - "Merci Adeline", "Chacune de nous mérite la paix", "Bravo à Jean-Marc Généreux" : pour la Journée internationale des droits des femmes, Adeline Toniutti et Jean-Marc Généreux délivrent un message qui bouleverse les internautes

Ce vendredi 8 mars, en cette Journée internationale des droits des femmes, Adeline Toniutti a abordé son histoire personnelle à l'occasion de sa prestation lors du nouveau prime de "Danse avec les Stars" sur TF1. Sa performance et les commentaires du jury ont bouleversé les internautes.

À l'occasion d'une soirée consacrée aux histoires personnelles des candidats de
À l'occasion d'une soirée consacrée aux histoires personnelles des candidats de "Danse avec les Stars", Adeline Tonitti a souhaité aborder le sujet des violences faites aux femmes. (Capture d'écran TF1)

"Si je ne sauve qu'une seule femme, ma peine valait d'être endurée." Ce vendredi 8 mars, en cette Journée internationale des droits des femmes, Camille Combal et toute l'équipe de "Danse avec les Stars" sont de retour sur TF1, après une semaine d'absence exceptionnelle vendredi dernier due à la diffusion du concert événement des Enfoirés. Pour ce troisième prime de la nouvelle saison, le premier avec élimination, c'est l'heure de la grande réunification pour tous les candidats de l'émission. Diane Leyre, Cristina Cordula, Caroline Margeridon, Coeur de Pirate, James Denton, Inès Reg, Adeline Toniutti, Roman Doduik, Natasha St-Pier, Keiona et Nicocapone vont donc devoir redoubler d'efforts afin de séduire le jury et éviter ainsi de quitter définitivement l'aventure ! Et pour ce nouveau prime, Chris Marques, Mel Charlot, Jean-Marc Généreux et Fauve Hautot attendent les candidats sur une thématique : aborder un moment fort de leur vie personnelle. Cristina Cordula a une nouvelle fois été la première à fouler le parquet ce soir, aux bras de son partenaire, Jordan Mouillerac. La célèbre animatrice de M6 a abordé un événement tragique qui a marqué son histoire familiale : la disparition de son frère, Claudio, à l'âge de 18 ans, dans un accident de voiture. Le binôme a dansé un american smooth sur la chanson de Lara Fabian et Maurane : "Tu es mon autre". Mal placés au classement au début de l'émission, ils ont marqué les esprits et ont touché le jury en plein coeur. Inès Reg a quant à elle souhaité mettre l'amitié à l'honneur ce soir et a danse un bollywood aux côtés de Christophe Licata, de son amie d'enfance et de sa soeur sur "DJ" de Diam's ! C'est ensuite Adeline Toniutti qui s'est lancée sur le parquet avec son binôme Adrien Caby...

VIDEO - Découvrez la Minute de Camille Combal

Dans le magnéto qui lui est consacré, la professeure de chant de la "Star Academy" s'est confiée sur les violences physiques que lui faisait subir son ex-compagnon. Si la douleur est encore bien présente, la professeure et chanteuse explique qu'elle a pu se sortir de cet enfer grâce à une amie, elle-même victime de violences conjugales, qui a tout de suite identifié la situation : "Elle m'a dit 'tu sais que tu peux mourir, donc tu vas fuir, tu vas te barrer, et je vais t’aider'" a expliqué Adeline Toniutti en interview. La bienveillance et la douceur d'Adrien Caby ont permis à Adeline Toniutti de laisser tomber ses barrières : le duo a dansé un contemporain sur "N'insiste pas" de Camille Lellouche. Une performance qui a marqué la soirée et qui a ému Jean-Marc Généreux aux larmes : "On est à la troisième performance et on est déjà passé par toutes les émotions. (...) Des fois j'ai honte de ces hommes qui se cachent loin des regards pour faire leurs trucs mais ce soir, on a dénoncé quelque chose de très fort. C'est courageux d'avoir fait ce que tu as fait, d'avoir vécu ce que tu as vécu et d'avoir vécu ton propre combat. J'espère que tu vas inspirer plein de femmes à le faire et plein de gens autour d'elles de dénoncer. La danse était au rendez-vous" a expliqué le jury à Adeline Toniutti. Cette dernière, bouleversée, a pris le micro : "J'ai passé des moments très difficiles cette semaine (...) et si je mets ma vie privée sur une piste de danse, c'est pour sauver des femmes : si je ne sauve qu'une seule femme, ma peine valait d'être endurée." La prestation de la professeure de chant et le commentaire de Jean-Marc Généreux ont bouleversé les téléspectateurs, nombreux à partager leur émotion sur X.