Publicité

Quelle durée de mariage est nécessaire pour obtenir la pension de réversion ?

Être marié peut apporter de nombreux avantages sur le plan fiscal. Cela permet notamment d'obtenir des réductions d'impôts ou d'augmenter le nombre de parts en cas de naissance. Mais le mariage permet également d'obtenir au moment de la retraite une pension de réversion. Si elle semble avantageuse, cette pension reste toutefois liée à un évènement tragique, car elle n'est versée que suite au décès du conjoint ou de la conjointe. Le veuf ou la veuve peut en bénéficier sous conditions. En effet, son attribution peut varier selon le régime auquel était rattaché le conjoint disparu. Et parmi les autres critères débloquant l'accès à la pension de réversion, les années de mariage peuvent entrer en compte.

Le régime de base des salariés et des indépendants n'impose pas de durée minimale de mariage pour bénéficier de la pension de réversion. En revanche, des conditions de durée sont imposées pour les fonctionnaires et les non-salariés agricoles. Pour la majorité d'entre eux, la durée imposée est de deux ans avant la retraite du conjoint concerné ou quatre ans au total. Si le conjoint est un contractuel de la fonction publique, un minimum de quatre ans de mariage est requis. Néanmoins, cette durée peut passer à deux ans si le mariage est survenu avant les 55 ans du conjoint décédé. À noter que les règles sont similaires pour tous les professionnels libéraux. Une seule exception existe pour les avocats qui doivent être mariés pendant au minimum 5 ans pour prétendre à cette pension.

Si les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Peut-on obtenir un crédit sans justificatif de revenus ?
Voici pourquoi changer d'avis est la meilleure décision à prendre
"L'effet Golem" : quel est ce phénomène très néfaste pour la vie de couple ?
Passif-agressif : les signes à repérer pour reconnaître ce comportement toxique
36 questions à poser lors du premier rendez-vous pour tomber amoureux à tous les coups