Publicité

Daniel Cohn-Bendit : « Je lâche Macron… »

Daniel Cohn-Bendit, lors d'une interview avec « Le Point ».  - Credit:Élodie Grégoire pour « Le Point »
Daniel Cohn-Bendit, lors d'une interview avec « Le Point ». - Credit:Élodie Grégoire pour « Le Point »

L'ancien député européen, qui avait soutenu Emmanuel Macron avant même l'élection présidentielle de 2017, quitte le navire. Toujours libre dans sa pensée, Daniel Cohn-Bendit avait souvent été critique avec l'action du président, mais tout en continuant à l'appuyer.

Désormais, à l'approche des élections européennes, il annonce dans Le Monde rompre, et apporter son soutien à la liste de gauche pilotée par Raphaël Glucksmann. Daniel Cohn-Bendit va plus loin dans Le Point.

Le Point : Vous prenez vos distances avec Emmanuel Macron, que vous avez toujours soutenu depuis 2017. Pourquoi maintenant ?

Daniel Cohn-Bendit : Je prends mes distances avec l'action politique d'Emmanuel Macron et de son gouvernement. Mais humainement, non. Emmanuel Macron a une capacité intellectuelle qui dépasse de loin celle de la majorité des acteurs politiques. Il avait proposé pour 2017 une pensée politique juste mais qu'il ne parvient pas à réaliser. Dans la première mandature, il disposait d'une majorité absolue, mais ses hésitations n'ont pas permis d'aboutir. Le débat sur la retraite à points, où il a été incapable de trouver un accord avec la CFDT parce qu'il s'est laissé embarquer par Édouard Philippe sur l'affaire de l'âge pivot, est à ce titre exemplaire.

Il a eu aussi une très bonne idée avec les conventions citoyennes, qui est une innovation politique en France, mais la première sur l'écologie est partie en vrille parce que le cadre était mal défini, et que les citoyens ont été [...] Lire la suite