Publicité

Daniel Balavoine : "S’il fallait assassiner tous les gens…", Fabienne Thibeault se livre sur la mort du chanteur

Flashback. Le 14 janvier 1986, Daniel Balavoine ans perd la vie dans un accident d'hélicoptère dans le cadre de la course du Paris-Dakar. Le fondateur de la course, Thierry Sabine, a passé la journée à ses côtés. Après le coup d'envoi d'un match de foot entre les équipes de Gao et Mopti, celui a prévu de rejoindre un bivouac du Paris-Dakar en hélicoptère avec d'autre journalistes.

Alors que l'un d'eux se désiste, Thierry Sabine propose au chanteur de 33 ans de grimper à bord de l'appareil. L'hélicoptère décolle aux alentours de 19 heures dans des conditions météos défavorables. Le vent de sable puissant détériore énormément la visibilité, si bien que le pilote François-Xavier Bagnoud décide d'atterrir avant d'arriver à destination. A terre, il réquisitionne une voiture pour faire le reste du trajet. L'appareil reprend cependant son vol, guidé par les feux arrières d'une voiture de course. Il percutera quelques minutes plus tard une dune d'une trentaine de mètres avant de s'écraser dans le sable à 19h20.

Cette théorie du complot sur la mort de Daniel Balavoine

Personne n'aurait imaginé Daniel Balavoine succomber dans un accident d'hélicoptère. Aussi sa mort alimente-t-elle les théories du complot toutes plus folles les unes que les autres. Beaucoup s'interrogent sur le dernier décollage de l'appareil, une décision jugée irrationnelle a posteriori. Il se murmure que l'interprète de L'Aziza aurait été victime d'une machination.

Chanteur (...)

Lire la suite sur Closer

William et Kate : cet échange trop mignon du couple passé inaperçu lors d'un grand événement sportif
Un petit verre de ce jus hors du commun avant d’aller dormir garantit une nuit apaisée
Elle monte dans l’avion après des vacances de rêve, la mort l'attend dans les minutes qui viennent
Meghan Markle lance officiellement son nouveau podcast et son nom va vous surprendre
Marco Mouly menacé d’incarcération ? Le roi de l’arnaque s’exprime sur sa prétendue cavale depuis une boutique