Dani Alves : "Fermez vos gueules et arrêtez de faire des polémiques"

Penaltygate – Critiqué par Diego Forlan, compatriote d’Edinson Cavani, Dani Alves a répondu à l’attaquant uruguayen, sans y mettre les formes.

Avant le “penaltygate”, une autre image a fait le tour de la planète football. Toujours lors de la rencontre face à Lyon (2-0), Edison Cavani s’empare du ballon à la 57ème minute de jeu pour tirer un coup franc, Dani Alves vient alors lui chiper le ballon avant de le laisser à… Neymar. Diego Forlan reproche au latéral droit d’avoir volontairement pris la gonfle des mains de Cavani pour le donner à Neymar.

“Ça n’a aucun sens que Dani Alves aille prendre le ballon. Il ne faut pas qu’il y en ait un troisième qui vienne en aider un pour que celui qui tire toujours ne tire pas. C’est puéril. Mais bon, ce sont des amis, des Brésiliens, ils se défendent entre eux”, a déclaré l’ancien buteur de l’Atlético. L’Uruguayen a, par la suite, nuancé ces propos. “Alves n’a rien à faire dans cette action de jeu, a ajouté Forlan. Bon, Alves peut tirer les coups francs, il a déjà montré qu’il les tirait bien et pouvait marquer. S’il demande le ballon pour lui, d’accord, mais en tant que troisième, ça n’a aucun sens”.


Dani Alves a déjà expliqué dans les médias brésiliens qu’il avait récupéré le ballon afin de tirer personnellement le coup franc et non pour le donner à son ami, Neymar. Version qu’il avance de nouveau au moment de répondre à Forlan. Cette fois avec plus de virulence. “Je ne sais pas quel match vous avez regardé, mais pour votre information, je n’ai pris le ballon à aucun coéquipier, au contraire c’est à moi qu’on l’a pris. Sachez aussi, pour vos statistiques, que le dernier but sur coup franc du PSG, c’est moi qui l’ai marqué… Alors fermez vos gueules et arrêtez de faire des polémiques sur mon nom”, a-t-il tweeté. Au moins, c’est clair.


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages