Le Danemark succède à la France au palmarès du "Bocuse d'or" 2023

C'est le Danemark qui a remporté cette année à Lyon le Bocuse d’Or, une sorte de Coupe du monde de la gastronmie qui a rassemblé 24 nations venus des 5 continents.

Dans une ambiance digne des compétitions sportives internationales, le Danemark succède à la France et devance sur le podium un autre pays scandinave, la Norvège et la Hongrie.

Un aboutissement pour le chef de l'équipe danoise.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Pour nous, Chefs, c'est le plus grand, définitivement, il n'y a rien de plus grand. Ce (trophée) représente Paul Bocuse, mais aussi le respect que nous avons les uns pour les autres... pour les chefs du monde entier... et oui, c'est tellement incroyable".

Cette année, les 24 pays ont eu 5h30 pour exprimer leur créativité et montrer leur technique à travers deux épreuves :

- Celle de "Nourrir les enfants" avec la volonté de souligner l'importance de la nutrition pour la santé.

- Et ensuite de Réaliser un plat chaud pour 15 personnes à base de lotte et de coquilles Saint-Jacques.

"La plupart des équipes se sont préparées depuis près de deux ans pour travailler, il s'agit d'être le meilleur avec ses assiettes, d'avoir les meilleures pratiques, d'avoir le meilleur comportement et de mettre en avant sa propre culture, il ne s'agit pas seulement de cuisiner, il s'agit de mettre en avant sa culture."

"C'est une expérience fantastique d'être ici tout d'abord, mais aussi de juger les 24 équipes et bien sûr de juger la Norvège aussi, c'est un grand plaisir, mais c'est toujours difficile et parfois vous êtes plus dur avec vos compatriotes, vous savez".

La Norvège, l'un des grands favoris, a terminé à la deuxième place, suivie de près par la Hongrie.

Le Danemark remporte son troisième trophée dans cette compétition, créée à Lyon en 1987. Un verdict dans une compétition extrêmement disputée qui montre que la cuisine et la haute gastronomie sont désormais des phénomènes mondiaux, avec des publics venus du monde entier pour défendre les couleurs et les saveurs nationales de leurs chefs respectifs.